logo Le moteur de recherche de la télé

C l'hebdo


diffusion le dimanche 14 avril 2019 à 12h35 sur France 5

capture
–  J.Fourquet: Politiquement, la consommation de cannabis est assez répartie. De la même manière que la production de vin avait structuré des territoires, aujourd'hui, il n'y a pas de production massive de cannabis en France. En revanche, ily a des zones de vente massive de cannabis. Le développement de cette économie parallèle, d'après des experts, c'est 200 000 emplois. C'est plus qu'Intermarché ou EDF. C'est comme la SNCF.
– J.-M.Aphatie: Si on légalisait le cannabis, l'économie...
capture
– Jérôme Fourquet : C'est une vraie question. On ne peut pas fermer les yeux sur la réalité sociologique de ce problème. Ily aurait 200 000 personnes qui en vivent. Il a les personnes qui font les "go fast", de la production, des revendeurs, des semi-grossistes. Il y a tout un monde qui s'est mis en place et qu'on regarde de manière assez Pudique.
– J.-M.Aphatie: Il faut dire à ce propos que ce pays est intelligent et éduqué. Mais on ne sait pas débattre sereinement de la légalisation du cannabis. Ily a des objections de santé publique qui ne sont pas minces, mais ily a des arguments d'ordre public très importants. Je rêverais d'un débat équilibré. Je ne sais pas quelle serait l'opinion qui l'emporterait, mais il faudrait débattre.
– Ali Baddou : Le spécialiste va vous le dire.
– Jérôme Fourquet : L'opinion publique y est majoritairement hostile. Même s'il y a une forte structuration de la filière, ça veut dire qu'il y a de très nombreux consommateurs. Une majorité est opposée à la dépénalisation, mais c'est devenu une consommation de masse.
capture