logo Le moteur de recherche de la télé

Voyage de rêve en Thaïlande

Echappées belles


diffusion le dimanche 14 avril 2019 à 10h20 sur France 5

capture
– On essaye ?
– Va, je te regarde.
– Il faut vaincre tes peurs, les affronter.
– Ça a l'air si effrayant. Oh mon Dieu, mon Dieu !
– Comment tu te sens ?
capture
– C'est très sympa. Je ne regarderai pas en bas. Je vais regarder par là, merci.
– Merci beaucoup. Allez, viens, on va écourter ta souffrance.
– Tu vas devoir me tirer de là.
– Oh, t'es trop mignonne.
– Dans le sud de la Tha' l'Iande, il existe un art traditionnel plein de poésie, le Nang Talung, un spectacle d'ombres où des figurines jouent avec la lumière.
Monsieur Apinan est un maître de cet art. Installé à Surat Thani, il écrit etjoue des pièces depuis des années. Musicien, auteur, peintre, Ku Napinan est un artiste complet, passionné par le Nang Talung.
– Ça a dû commencer par des jeux autour du feu. On faisait des marionnettes, des figurines à partir de feuilles, et c'est devenu le spectacle de Nang Talung.
– Le Nang Talung développe des pièces humoristiques et satiriques en utilisant des personnages récurrents.
– Dans tous les spectacles de Nang Talung, ily a eux deux: Teng et Nui. Teng a une voix grave. "Hé, bonjour." Et ça, c'est la voix de Nui. "Bonjour Teng, comment ca va '1" Voilà un exemple avec deux personnages à la voix différente. Ceux-là sont de vrais clowns. J'y suis attaché car quand je les joue, je dois entrer dans leur peau.
– Certains personnages sont directement inspirés de la réalité, comme Sayan Sanya, chanteur mythique thaïlandais. On utilise les éléments de l'actualité dans nos histoires. C'est ce qui parle aux gens, ça les touche plus. C'est aussi pour cette raison que le Nang Talung perdure.
– Ses personnages, Apinan les commande chez Sorawis Rattanaphan. Cet artisan produit des marionnettes traditionnelles à partir de peaux de bêtes. Sorawis crée une multitude de personnages à la commande, ou selon son inspiration.
capture