logo Le moteur de recherche de la télé

Do it Yourself

Silence, ça pousse !


diffusion le dimanche 14 avril 2019 à 7h50 sur France 5

– C'est à cette période que la cérémonie du thé et l'art du bonsaï ont fusionné. Le bonsaï, qui était réservé à l'extérieur de la maison, a fait son entrée dans les intérieurs japonais. Lors des cérémonies du thé, on décore l'alcôve du pavillon du thé avec ses plus beaux bonsa' l's en signe de respect. C'était à la fin de l'ère d'Edo, au 17e siècle. Ce sont en effet des arbres qui grandissent en plein air. Ils sont cultivés, élevés et travaillés hors de la maison, car ce sont des arbres. Mais pour accueillir et honorer les invités importants ou pour fêter certains jours de l'année, on met les pots pour la décorer.
– Le bonsaï, qui pendant des années fut perçu comme un passe-temps pour personnes âgées, voit sa popularité augmenter auprès des jeunes. Dans de nouvelles écoles, des pépiniéristes enseignent l'art de cultiver et de soigner le bonsaï. 2 techniques existent pour l'obtention d'un bonsaï. L'une est de prélever un arbre dans son environnement naturel, l'autre, de cultiver un arbre depuis une graine.
– C'est un petit érable que j'ai commencé à cultiver à partir de semis et ça fait 1 an qu'il est dans son pot.undefined
Cet arbre est en pot depuis 10 ans. Pour le comparer avec l'érable d'1 an, celui-là a 2 ans. On peut voir qu'on a commencé à le former. Ily a déjà beaucoup de branches qui ont commencé à se développer. Et donc, avec la technique de "ligaturage" qu'on utilise, on peut organiser le positionnement des branches. C'est comme cela qu'on harmonise les branches entre elles. On met alors plusieurs années pour obtenir ce résultat. Pour les branches, c'est assez simple, car on peut observer chaque jour leur évolution, mais pour les racines, on ne peut pas voir ce qui se passe dedans. Une fois tous les 2 ou 3 ans, on sort l'arbre de son pot pour le rempoter. A ce moment-là, on effectue une coupe des racines. L'état des racines et des branches est lié. En observant l'aspect général des branches, on peut comprendre l'état des racines. C'est toujours pour garder de belles proportions et une harmonie que l'on taille les racines.