logo Le moteur de recherche de la télé

Yétili


diffusion le dimanche 14 avril 2019 à 7h37 sur France 5

– Mais c'est impossible, gémit l'ogre. Devine où je suis.
– Je suis sûre qu'il est coincé dans le ventre d'un énorme troll.
– Ou alors dans le ventre d'un dragon !
– Toi, tu dois patauger dans les marais puants.
– Non, je suis coincé dans le ventre du dragon.
– Passe-le-moi, ordonne la mère Mon thé refroidit.
– Hé, gros lézard ! C'est pour toi.
– Grrr, allô, grogne le dragon.
– Dragonneau ! C'est moi, la mère du Petit Chaperon rouge. Devine où je suis, incorrigible bâfreur.
– Grrr, tu es devant ton four à surveiller la cuisson des galettes, comme d'hab.
– Pas du tout, j'essaie de prendre le thé avec la Grande Louve, l'Ogresse Suprême et ta mère, la Fabuleuse "Dragonnesse". Alors, recrache vite l'ogre ou ça va chauffer.
– Mais je ne peux pas, s'énerve le dragon.
– DEVINE OU JE SUIS.
– Je n'en sais rien. Vous me fatiguez à la fin.
– Je suis enfermé dans le vieux château à cause de cet imbécile de chevalier.
– Passe-le-moi ! Qu'on en finisse.
– C'est pour toi, microbe !
– Le chevalier est le plus fort, il a emprisonné le dragon dans le ventre du château.
– Allô, chevalier Minot ! C'est moi, la mère du Petit Chaperon rouge.
– Gente dame, vous êtes dans la cuisine occupée à sortir les galettes du four, n'est-ce pas ?
– Les galettes sont cuites depuis ce matin, idiot. Je suis censée prendre le thé avec des copines, dont ta mère la puissante reine Cunégonde. Alors libère Dragonneau ou tu auras affaire à elle.
– Malheureuse, s'exclame le chevalier, cette requête est inenvisageable. Devinez où se tient mon auguste personne.
– Tu es devant les oubliettes.
– Tout juste. Je tente d'échapper à mère-grand qui me tient par le fond de la culotte.
– Passe-la-moi. Allô, maman ? Qu'est-ce qui se passe avec les enfants ?
– Rien, ils jouent, répond mère-grand. Ils ont caché le panier.
– Repose le chevalier Minot, dit et tout s'arrangera.
– Mère-grand relâche le chevalier, qui libère le dragon, qui éjecte l'ogre, qui vomit le loup, qui recrache le Petit Chaperon rouge et le panier.
– Ce que vous êtes pénibles, s'emporte le Petit Chaperon rouge. VOUS ne savez pas vous arrêter.