logo Le moteur de recherche de la télé

La mémoire qui flanche

Brokenwood


diffusion le dimanche 14 avril 2019 à 22h30 sur France 3

capture
– Pas surprenant.
– C'est pas la 1re fois ?
– On nous laisse souvent des mots dans des sacs en plastique ou dans une boîte à gâteaux. On a même eu une brouette, une fois !
– Vous savez qui en est l'auteur ?
– Des centaines de gens détestaient Mitch.
– Car Blue Monarch a fait faillite ?
– Bien avant notre rencontre. Merci.
– Richards va vous reloger.
– Ça me fait plaisir que ce soit vous qui enquêtiez. Je sais que vous ferez au mieux.
– C'est un travail d'équipe.
– Vous la dirigez. Vous trouverez le coupable !
– On vous tient au courant.
– D'abord Brice, maintenant Mitch... Qu'est-ce que l'univers essaie de me dire ?
– Gina !
capture
– La mort remonte à moins de 12h. Le corps n'a pas eu le temps de se gorger d'eau.
– Il a pu mourir avant d'être immergé.
– J'en doute. Ceci est inquiétant. Il s'agit peut-être d'un khanjali.
– C'est quoi ?
– Une dague russe. C'est plus petit qu'une shashka. Le KGB les utilisait pour des assassinats.
– Les marquages font asiatiques.
– Etes-vous déjà allée en Mongolie ?
– Moi si. C'est là que l'orient rencontre la Russie.
– Merci. On creusera ça.
– Ça peut être aussi un clytch. Ou un shamshir. Si c'est le cas, c'est signe d'un grand péril. C'est peut-être un espion russe ?
– Qui vivait à Brokenwood. Les espions finissent comme ça.
– Merci, Gina. C'est du bon boulot.
– Vous travaillez ici depuis quand ?
– C'était la première fois.
– Avez-vous croisé M. waterson avant de vous y mettre ?
– Non. Je l'ai jamais vu, sauf dans l'eau. pourquoi tondiez-vous sa pelouse ?
– C'était une promo. J'ai lancé une offre commerciale : "Si je vous montre mes talents, vous voudrez m'employer !" Tout est là. Je le distribue dans les boîtes aux lettres.
– M. waterson a répondu ? Je lui aurais pas fait cette fleur, sinon.
– Vous êtes bien amoché.
– Quoi ? J'ai rien.
– Frodo, vous avez un cocard.
– Ah ? Je me suis pris une branche quand je tondais.
– Le chien est là.
– Renifle, renifle. Encore. Bon chien. Allez ! C'est bien, mon chien. Continue. Il aboie.
– On tourne... Et encore une fois.
– Merci, Sandra.
– Cherche !
– On lève aussi haut que possible.
capture