logo Le moteur de recherche de la télé

Cyclisme


diffusion le dimanche 14 avril 2019 à 12h55 sur France 3

capture
–  M. Rousse : Le plus difficile secteur à 5 étoiles.
– L. Jalabert : Ils sont notés en fonction de leur longueur, de l'état du pavé...
– M. Rousse : De leur placement également au niveau de la course. Lorsque vous êtes échappé, vous avez le loisir de prendre le pavé où il est le mieux. C'est l'un des avantages.
– A. Pasteur : Déjà beaucoup de monde dans ce premier secteur!
– M. Rousse : 900 mètres seulement. Il faudra attendre maintenant 8 kilomètres pour aller chercher le
capture
– A. Pasteur: Encore 159 km et 28 secteurs.
– L. Jalabert : Pas de chute ni de crevaison pour l'instant.
– A. Pasteur: La jonction s'opère, on va se retrouver avec un groupe assez fourni, mais le peloton n'est pas loin derrière.
– M. Rousse : Un gros effort de Stefan Kung.
– A. Pasteur: On fait le point avec Thierry Adam... On retrouvera Thierry dans un instant.
– M. Rousse : Nils Politt, Tim Declercq, Matteo Trentin...
– L. Jalabert : Il y a quand même des coureurs dangereux dans cette échappée. Peter Sagan, Luke Rowe... On a envie de ramener les choses à la situation initiale.
– A. Pasteur : On va retrouver Nelson Monfort, qui est dans la tranchée d'Arenberg, lieu mythique de Paris-Roubaix! J'imagine que l'ambiance est toujours aussi exceptionnelle dans cet endroit, à 97 kilomètres de l'arrivée...
– N. Monfort : C'est un paysage extraordinairement coloré, avec la Ici, ce sont des supporters belges... Je ne suis pas sûr qu'ils soient dans un état pour répondre à des questions parce qu'ils sont là apparemment depuis hier soir. Mais en revanche, nous avons trouvé des supporters irlandais! Ils viennent soutenir un coureurs de la Trek. Quand êtes-vous arrivé? Il répond en anglais.
– N. Monfort : Il dit qu'ils sont partis jeudi matin, c'est la passion vraiment! Vous avez traversé la Manche, combien de temps a pris le voyage? De 5h du matin jusqu'à 10h du soir! Ici, évidemment, le drapeau de l'Irlande... Il y a tellement d'amitié entre l'Irlande et la France. Vous êtes venu pour soutenir Ryan Mullen. Je ne sais pas s'il fait partie des favoris de cette course en attendant nos amis irlandais ne doutent de rien!
capture