logo Le moteur de recherche de la télé

Cyclisme


diffusion le dimanche 14 avril 2019 à 12h55 sur France 3

capture
– Le groupe dans lequel figurait notamment Matteo Trentin.
– A. Pasteur: Bientôt, les premiers pavés. Hier, des amateurs ont roulé sur les pavés, c'était le Paris-Roubaix Challenge. Avec notamment le carrefour de l'Arbre et la trouée d'Arenberg... Un immense succès pour ce Paris-Roubaix Challenge. Ils étaient 7.000 au départ, représentant 67 nationalités différentes. Et parmi eux, d'anciens vainqueurs de Paris-Roubaix, comme le Alors les pavés, on y arrive, on est aux portes du premier
– L. Jalabert : Adrien
capture
– M. Rousse : Tim Declercq aussi. Ça a du mal à rentrer... Devant, on ne peut pas se permettre d'attendre, l'écart n'est pas assez élevé avec le peloton.
– L. Jalabert : On a vu furtivement l'arrière du peloton et on a aperçu Joseph Areruya, le Rwandais, le premier coureur d'Afrique noire à participer à Paris-Roubaix. Après quelques secteurs pavés, on l'aura peut-être perdu de vue.
– A. Pasteur : Vous savez que c'est une star immense au Rwanda... Voilà ce qui attend les coureurs... 29 secteurs pavés.
– M. Rousse : On pourrait croire que le vent de face est plus difficile mais non, c'est mieux d'avoir le vent de côté ou vent dans le dos pour les favoris...
– A. Pasteur: Et l'écart qui se réduit légèrement, quarante secondes entre le peloton et le groupe de tête. Un kilomètre encore avant l'entrée dans le secteur de Troisvilles... La course est lancée, Thomas...
– T. Voeckler : C'est Paris-Roubaix qui commence! l'entrée du secteur No 29. Ça commence maintenant, depuis quelques kilomètres. Le peloton qui a réduit l'écart, ce n'est pas une volonté des formations, c'est simplement qu'avant le premier secteur, ça frotte énormément, toutes les équipes veulent se placer, c'est ce qui explique que cet écart s'est réduit. En fait, le premier secteur est moins difficile que l'approche du
capture