logo Le moteur de recherche de la télé

Cyclisme


diffusion le dimanche 14 avril 2019 à 12h55 sur France 3

capture
–  A. Pasteur: Les 10 derniers kilomètres, et Philippe Gilbert tout près d'une 4e victoire dans un monument... Il a remporté deux fois le Tour de Lombardie, une fois Liège-Bastogne-Liège et une fois le Tour des Flandres également. Il ne lui manque plus que Milan-San Remo pour compléter la collection!
– M. Rousse : Il s'est dévoué pour Julian Alaphilippe sur Milan-San Remo.
– A. Pasteur: La victoire va se jouer entre ces deux garçons. Que va faire Nils Politt? Il va rouler, de toute façon...
– L. Jalabert : Oui, parce que si ça revient de l'arrière, il n'est même pas sûr de faire 2e et puis tout peut arriver, Gilbert peut crever dans le dernier kilomètre...
capture
– A. Pasteur: On rappelle que Paris-Roubaix, c'est la seule course dont on n'a jamais véritablement les clés.
– L. Jalabert : Sur le plan purement physique et de l'expérience, on voit mal comment Philippe Gilbert pourrait être battu. Mais il ne faut pas le donner vainqueur trop tôt, même si je pense qu'il ne peut pas perdre. Mais on pensait la même chose de Sagan il y a quelques kilomètres...
– M. Rousse : Il a vraiment dû se mettre dans le rouge pour suivre l'attaque de Philippe Gilbert. Derrière, il n'a pas pu récupérer.
– A. Pasteur: Quel champion, Philippe Gilbert... Il est un acteur majeur du cyclisme depuis plus de dix ans maintenant. Il a débuté sa carrière professionnelle en France, chez Marc Madiot, à la Française des Jeux.
– L. Jalabert : Van Aert aussi est cuit. Il voit revenir derrière ceux qui sont sortis du second groupe dans le carrefour de l'Arbre. Il ne pourra pas conserver la 6e place.
– M. Rousse : On est dans le secteur de Hem...
– A. Pasteur: Nils Politt n'a que vingt-cinq ans. Son palmarès se résume à une victoire d'étape sur le Tour d'Allemagne l'année dernière.
– L. Jalabert : Mais il fait une sacrée campagne de classiques chaque année.
capture