logo Le moteur de recherche de la télé

Cyclisme


diffusion le dimanche 14 avril 2019 à 12h55 sur France 3

capture
– Et surtout, à l'avant, on est en train de garder des forces, on prépare l'assaut final, celui qui doit désigner le vainqueur. On attend le carrefour de l'Arbre avec impatience. C'est le dernier secteur très difficile, là où la course va se décider finalement.
– A. Pasteur : Secteur pavé No 6, le secteur de Bourghelles. Et c'est Yves Lampaert qui roule. Attention, Philippe Gilbert place une attaque...
– M. Rousse : On veut s'éloigner de Peter Sagan, le plus rapide en cas d'arrivée au sprint, mais il y va tout de suite bien sûr.
– L. Jalabert : s'arrache!
capture
– M. Rousse : Van Aert est en train de faire le forcing derrière, Lampaert ne va pas passer...
– A. Pasteur: Première tentative de Philippe Gilbert. C'est une course de "déglingos", comme dirait Matthieu Lartot. Cinq étoiles, le carrefour de l'Arbre...
– L. Jalabert : Lampaert a raison d'y aller. Pour le coup, on joue mal du côté de la Quick-Step. Ils étaient en supériorité numérique des 6 hommes et c'est dommage...
– A. Pasteur: Et puis Nils Politt n'est pas le plus fort de l'échappée, en plus.
– L. Jalabert: L'enseignement à tirer, c'est que sur l'attaque de Philippe Gilbert, même Sagan qui a été vigilant a eu du mal à revenir dans la roue. Donc Philippe Gilbert est très fort.
– A. Pasteur : Thomas Voeckler est toujours avec ces hommes de tête et pour l'instant il est scindé en deux trios bien distincts...
– T. Voeckler : Oui, Yves Lampaert, je pense qu'il est un peu frustré, Chez Quick-Step, ils ont souvent un problème de riches. être le premier devant, il faut se découvrir pour après être le leader de sa propre équipe. Lampaert essaie de ressortir tout seul...
– L. Jalabert : Van Aert est cuit. Avec tous les efforts qu'il a faits, il est au bout du rouleau... Et Vanmarcke n'en peut plus non plus.
capture