logo Le moteur de recherche de la télé

Cyclisme


diffusion le dimanche 14 avril 2019 à 12h55 sur France 3

capture
– Les informations ne circulent pas toujours bien avec les oreillettes mais c'est vrai que Van Aert, l'an dernier, à Paris-Roubaix, il était
– A. Pasteur: 13e.
– M. Rousse : Alors que Kung a attaqué dans le peloton, il est tout de suite pris en charge par Florian Sénéchal. On a vu Matteo Trentin qui était un peu distancé du groupe.
– A. Pasteur: Quarante-deux secondes, l'avance des hommes de
capture
– M. Rousse : Derrière, c'est Naesen qui fait le forcing. Peut-être Vandenbergh. Parmi les coureurs piégés, John Degenkolb. L'équipe Trek n'a pas pu mettre de coureurs à l'avant dans ce groupe. Retrouver Sep Vanmarcke à l'avant après le travail qu'il a effectué sur le Tour des Flandres il y a une semaine...
– L. Jalabert: Philippe Gilbert est attendu par ses supporters.
– A. Pasteur: Et c'est Greg Van Avermaet qui y va, il n'a pas le choix, le champion olympique! Il est à contretemps, le Belge.
– L. Jalabert : Son problème cette année, c'est que dans le final des Du coup il fait des efforts, comme là, en désespoir de cause.
– A. Pasteur: Quarante et un kilomètres de l'arrivée.
– L. Jalabert : C'est évident que dans ce groupe, s'ils vont au bout, pour la victoire, il va falloir résoudre le problème Sagan. Il a été moins fort cette année, c'est vrai, mais il va quand même très vite au sprint.
– A. Pasteur : Yves Lampaert est un superbe coursier. Champion de Belgique, c'est déjà une référence... Le maillon faible, a priori, c'est Nils Politt. On l'a vu en souffrance sur le secteur de Mons-en-Pévèle, mais il s'est accroché. Le prochain secteur, c'est celui de Pont-Thibaut. groupe de poursuivants, une dizaine un petit peu plus loin. C'est le peloton des battus, maintenant.
– A. Pasteur: Oui parce que l'écart frôle la minute. Comme le disait Thomas Voeckler, le vainqueur de Paris-Roubaix figure sans doute dans ce groupe de 6.
capture