logo Le moteur de recherche de la télé

Dimanche en politique


diffusion le dimanche 14 avril 2019 à 12h10 sur France 3

capture
– On n'est a priori pas d'accord sur les montants.
– F. Letellier : Quels sont les montants réclamés par Vinci?
– E. Borne : Ils ont eu l'occasion de s'exprimer. Ils ont parlé de centaines de millions d'euros alors qu'on parle de quelques dizaines.
– F. Letellier: Le transport aérien est très pollueur mais l'essence est plus taxée que le kérozène... Etes-vous favorable à une taxe sur le kérozène?
– E. Borne : Moi, je suis favorable à ce que le transport aérien prenne toute sa part dans la réduction des gaz à effet de serre. La France portera des mesures fortes, au niveau mondial et européen.
capture
– F. Letellier : Alors,
– E. Borne : Cela peut être une des modalités. Mais il faut avoir conscience que le transport aérien, c'est 1% de nos émissions de gaz à effet de serre. Et la moitié, c'est pour nos relations avec nos départements d'outre-mer. Il faut garder cela en tête. Je ne pense pas que nos concitoyens des Dom-Tom veuillent que les billets soient plus chers.
– F. Letellier: Mais il pourrait y avoir une taxe sur d'autres Est-ce que cette taxe sur le kérosène est sur la table?
– E. Borne : La discussion au niveau européen et mondial pour des mesures plus contraignantes pour le transport aérien, c'est clairement des projets portés par le gouvernement.
– F. Letellier: Mais c'est une taxe ou pas une taxe?
– E. Borne : Les modalités peuvent être différentes. Dans l'industrie, c'est plutôt un prix du carbone mais le résultat est le même. A priori, ça ne prend pas actuellement la forme d'une taxe au niveau mondial. Mais il faut un dispositif efficace.
– F. Letellier: Et pas de taxe en France sur le kérosène?
– E. Borne : Si on traite simplement la situation en France, on aura des emplois qui partiront ailleurs.
– F. Letellier: Les "gilets jaunes", première mobilisation depuis la promulgation de la loi anti-casseurs: la condamnation de la rue, quelle semaine!
– Tirs de projectiles, lacrymogènes et incendies de rue à Toulouse. Premier rassemblement des "gilets jaunes" depuis la promulgation de la loi dite anti-casseurs, ce 22e samedi a été marqué par des tensions entre manifestants et forces de l'ordre.
capture