logo Le moteur de recherche de la télé

Dimanche en politique


diffusion le dimanche 14 avril 2019 à 12h10 sur France 3

capture
–  Vous avez peut-être suivi ce matin sur notre antenne la 43e édition du Marathon de Paris. Une course de plus en plus populaire, 60.000 participants, un record, et un départ sur les Champs-Elysées. A l'arrivée, victoire de l'Ethiopien Milaw en 2h07. La première femme est également une Ethiopienne, elle a parcouru les 42 L'autre grand évènement de la journée, c'est le Paris-Roubaix, la reine des classiques, que vous pourrez suivre jusqu'à son terme, juste après ce journal sur France 3. Les coureurs sont partis de Compiègne à 11h ce matin pour 257 km, dont 54 de pavés qui font la légende de cette épreuve. Et comme chaque année, les spectateurs sont très nombreux. Certains sont même arrivés en milieu de semaine dans les secteurs les plus prisés pour être sûrs de ne rien manquer. Parmi eux, beaucoup de Flamands...
– Au milieu des champs de blé, une file de camping-cars. Le vent souffle, les drapeaux flottent, il faudra un peu de chance à celui-ci pour trouver une place tout au bout car les supporters belges sont installés là depuis plusieurs jours parfois et peaufinent leur campement au bord du secteur de Camphin-en-Pévèle, le lieu est très stratégique.
– On est venus un jour plus tôt place. On est bien installés et on a tout ce dont on a besoin.
– Et vous voyez les coureurs?
capture
– On voit les coureurs, c'est le plus important.
– Ne leur parlez pas de l'enfer du Nord, ici, c'est plutôt un petit paradis. Apéro prolongé et vie au grand air entre passionnés de vélo, comme ces supporters venus de Gand.
– On est bien ici, on est un petit peu à la maison!
– Enfin presque. Car parmi tous ces Flamands nous avons trouvé la bande d'amis français, des Normands très organisés sous leur tonnelle. Au menu, coq au vin maison.
– On est des amis de vélo et quand on parle de Paris-Roubaix, il y en a un qui dit: "J'irais bien avec vous", alors il vient. Et puis l'année d'après il y en a un autre... Il y a deux nouveaux, les jeunots là-bas.
– Pourquoi vous mettez-vous ici?
– Parce que c'est mythique, le carrefour de l'Arbre.
– Au loin, les coureurs amateurs du Paris-Roubaix challenge défilent sur les pavés.
capture