logo Le moteur de recherche de la télé

Marathon


diffusion le dimanche 14 avril 2019 à 8h00 sur France 3

– Quelle que soit la réalité des faits, ça doit compliquer les choses. Dans le dur, ça peut conduire à l'abandon. Coup de feu de départ.
– Alexandre Boyon : Anne Hidalgo, la maire de Paris, a donné le départ. Le 1er départ, c'était en 1924.
– David Chanteranne : Le 1er à avoir participé à ce marathon était pasteur. Tout ces monuments, tous ces espaces ont été dévolus il y a un siècle. Ils vont l'être est sur les Champs-Elysées. On a la chance cette année, avec la place Vendôme et l'opéra Garnier d'avoir 2 hauts lieux d'histoire et de patrimoine que nous allons redécouvrir. La rue de Rivoli est ouverte par Napoléon. On arrive ensuite place de la Bastille. C'est une histoire qui se redessine. On arrive ensuite vers le bois de Vincennes qui appartient à Paris. Depuis 1860, la Commune avait été rassemblée et réunie à Paris avec le bois de Boulogne d'un côté. Puis, on redescend sur les quais. Puis, le Grand palais qui était un lieu de sport. Et puis, le Trocadéro et la tour La tour Eiffel est le symbole de Paris. Puis, dans le bois, ce lieu qui marque le patrimoine, la fondation Louis Vuitton avant d'arriver devant nous. L'arrivée sera porte Dauphine.
– Alexandre Boyon : On voit le Grand Palais de 1900 mis en place pour l'exposition universelle
– David Chanteranne : Exactement. Ce Grand Palais, c'est un moment intéressant et une architecture extraordinaire. Elle est faite de fer et de vitres. C'est un lieu qui va être marqué formidablement par la construction du Petit Palais en face. On y présentait les innovations techniques. 9 000 tonnes de métal. Ça a été repris avec une ancienne galerie des machines. Aujourd'hui, c'est un lieu d'exposition. Ça l'a été longtemps avec le Salon de l'automobile avant qu'il ne soit à la porte de Versailles. On a envisagé de détruire ce Grand Palais qui est pourtant un endroit magnifique. Le Corbusier et Malraux avaient pensé à le détruire. Et maintenant, c'est un lieu d'exposition et de rassemblement. On a mis en dessous une Grande roue. C'est un lieu qui réunit à la fois les familles et...
– Alexandre Boyon : Et un lieu sportif.