logo Le moteur de recherche de la télé

Marathon


diffusion le dimanche 14 avril 2019 à 8h00 sur France 3

– Devant, on joue la gagne, le chrono. Une attelle de Lonyangata a été retirée. Il a reçu les encouragements de Neymar. Le club parisien joue ce soir. C'est d'ailleurs pour l'attribution du titre.
– Stéphane Diagana : On est dans 2 univers différents. Tout le charme du marathon est résumé dans ces images, chacun avec son objectif, chacun a son allure. Mais ensemble.
– Alexandre Boyon : Clémence Calvin est revenue dans le groupe. On est au 17e kilomètre. On est près du vélodrome Jacques Anquetil. A partir de 11h, nous irons à Compiègne pour le départ du Paris-Roubaix en compagnie de Laurent Jalabert, Alexandre Pasteur, Thomas Voeckler, Thierry Grande journée de sport sur France Télévisions. Clémence Calvin a repris le rythme. On est à l'orée du bois de Vincennes. Nous revenons vers Paris.
– Stéphane Diagana : Il va y avoir une phase descendante sur ce parcours. On voit la différence de rythme.
– David Chanteranne : Dans la rue de Rivoli, c'est le grand axe Est/Ouest dessiné par Napoléon Bonaparte. Il fait très beau aujourd'hui. Ce sont les seuls passages couverts de Paris pour se protéger de la pluie. C'est une grande ligne droite en direction de la place de la Bastille. On passe devant l'hôtel de Meurice, ancien lieu de la Kommandantur. Il n'y a pas de numéros impairs dans la rue de Rivoli. C'est particulier. La rue de Rivoli est un grand axe qui manquait à Paris. Ça nous permet de passer des Champs-Elysées à la place
– Alexandre Boyon : On est aux 2/3 de la course pourJulien Casoli. Il est en tête. L'occasion de parler du quatuor qui est sur la base des minima pour les Jeux olympiques.
– Stéphane Diagana : Exactement. On est exactement sur le tempo envisagé. Florian Carvalho, Benjamin Malaty et Nicolas Navarro.
– Alexandre Boyon : Vous connaissez très bien l'Insep. On passe devant.
– David Chanteranne : Il a été décidé en 1960 par le général de Gaulle. C'est une reprise de l'ancienne institution. C'est la formation de plusieurs générations de sportifs de haut niveau, valides ou handisports. C'est un lieu qui marque le sport parisien et le sport national de manière générale. Des experts du monde entier viennent ici pour préparer nos athlètes et nos sportifs.