logo Le moteur de recherche de la télé

Marathon


diffusion le dimanche 14 avril 2019 à 8h00 sur France 3

– Mais tout aussi méritoire.
– M.Mamère: Il y a beaucoup de chaleur ici. Je suis avec Fabiola qui va nous raconter pourquoi elle court ce marathon aujourd'hui.
– Je cours pour les personnes qui sont malades dans le monde entier. Des gens qui sont malades à cause de la mauvaise nourriture. Allez!
– M.Mamère: Merci Fabiola. Il y a beaucoup d'ambiance ici.
– Alexandre Boyon : Je crois que cette Colombienne n'aime pas la mauvaise graisse. A chacun sa motivation. Ce sont des personnages. On peut commencer le marathon très tard également. On aura un sujet demain sur Charly qui a 90 ans. C'est un coureur qui s'entraîne dans le Massif central. Il a fait plus de 50 marathons. Patrick Montel a fait ce sujet. Il n'est pas là, aujourd'hui. Il est passionné. Il aime tous les sportifs, l'athlétisme et aussi le marathon. Parfois, il s'enflamme. Il a dit des choses qui ont dépassé sa pensée. Il aime le sport et tous les athlètes. Patrick Montel est la voix de l'athlétisme. Personne ne prend sa place, d'ailleurs. On ne le remplacera On lui succède dans le meilleur des cas. On pense à lui et on sait qu'il va revenir très bientôt. La Bastille est prise d'assaut pour l'instant avec les hommes après 7km de course. Et Pierre-Etienne est sur la moto de tête avec ce peloton de runners qui sont à 20km/h pour l'instant.
– P-E.Léonard: Ça court très vite on arrive au kilomètre 7. Les lièvres ont un peu lâché le temps des favoris. Il y a seulement l'Ethiopien qui suit le rythme. C'est le vainqueur sortant Paul Lonyangata qui a fait l'effort de revenir au niveau des lièvres. Avoir des lièvres, ça leur permet d'aller chercher un chrono intéressant. Mais vu la température fraîche, et vu que les lièvres sont obligés de ralentir, je ne suis pas sûr que le record du marathon soit battu aujourd'hui.
– David Chanteranne : La colonne de la Bastille a été érigée au temps de la Révolution de 1830. Vous avez tous en tête la prison royale qui était le symbole du pouvoir absolu depuis Charles V. On "embastillait" les gens, comme on disait. Aurait été enfermé ici le masque de fer, Fouquet, Beaumarchais et même le Marquis de Sade.