logo Le moteur de recherche de la télé

L'idole d'Ono

La garde du Roi lion


diffusion le dimanche 14 avril 2019 à 6h55 sur France 3

– La végétation dense m'empêche de voir le sol.
– Tu flaires leur odeur ? Non, trop de plantes bizarres fleurissent. Je ne repérerais pas l'odeur de Bunga ici.
– Moi non plus. Hum... Hafifu, Majinuni, restez où vous êtes. Quand je crie votre nom, répondez. On suivra le son de vos voix, POUF VOUS retrouver.
– Génial ! Faisons un jeu. Tu cries "kuishi" et on répond "Ni Kucheka".
– D'accord. Kuishi. Kuishi.
– Oh, c'est à nous. Ni Kucheka.
– Ils sont par là.
– Parfait. Allons-y.
– Ni Kucheka.
– Là, on dirait que leur voix sont derrière. Votre petit jeu ne fonctionne pas.
– On change de jeu ?
– LA CHASSE A L'HYLOCHERE !
– Bonne idée. On va grogner comme des hylochères et vous allez essayer de nous attraper.
– Quoi ?
– C'est une blague ?
– Quel bruit font les hylochères ? Grognements.
– Maintenant, tu le sais.
– Des arbres bougent. Je crois qu'ils vont vers le brouillard.
– OK. Merci, Ono. En route. Majinuni, Hafifu.
– Ce grognement vient de derrière.
– Tu crois qu'ils se sont séparés ?
– Ou alors, c'est un vrai hylochère. Oh...
– Ils grognent comme des hylochères.
– Ils se mettent dans l'esprit de...
– Dans l'esprit d'un hylochère ? Un hylochère !
– Oh non ! Il les poursuit.
– Attends-nous.
– Pourquoi s'énerver ?
– Il croit que les gorilles veulent son territoire.
– Il veut le leur faire payer cher. Compris ? Hylochère. Payer cher.
– Bunga.
– Laisse ces gorilles tranquilles. Pour les avoir, il faudra d'abord te débarrasser de moi.
– Ou de nous quatre.
– OK. Tu peux y aller. Hafifu, Majinuni, vous allez bien ?
– Ça paraît bizarre mais ça va.
– L'hylochère ne nous a même pas effleurés. Tu nous a sauvé la vie.
– On n'a fait que notre devoir. On vous ramène chez vous.
– J'ai une meilleure idée. Si on se faisait courser par un hylochère ?
– Pardon ? Il est sérieux ?
– Quelque chose ne va pas ?
– On ne vous a pas aidés à trouver notre père.
– Car on n'a pas envie de le voir.
– Je le savais. Vous ne pouviez être si bêtes.
– Si, on est bêtes.
– Bêtes, crétins, idiots et puérils.
– Immatures et écervelés.
– Que de mots pour dire "idiots" !
– Dites-moi, pourquoi fuir votre père ?