logo Le moteur de recherche de la télé

Les enfants de la télé, la suite


diffusion le dimanche 14 avril 2019 à 19h25 sur France 2

–  Non, ce n'est pas vraiment le podium de ce meeting à Perpignan. Et pourtant, il y a bien eu quelques surprises, comme l'excellent comportement de Camille Lacourt du pôle de Font Romeu, ici sur l'épreuve de papillon.
– C'est un meeting qui développe un peu la natation dans le département. C'est vrai qu'il n'y en a pas beaucoup. En plus, du sprint, c'est bien car c'est souvent du demi-fond qui est organisé dans le département donc il faut en profiter. Et ça fait nager en période de préparation aussi, c'est bien.
– Une excellente préparation pour Camille Lacourt et d'autres jeunes nageurs, qui ont pour objectif les Jeux de Pékin en 2008.
– L. Ruquier: Les Jeux de Pékin à l'horizon! Vous n'étiez pas encore au Cercle des nageurs de Marseille, là? d'après, je pense. c'est raconté dans le détail ici et c'est très amusant car c'est un endroit pas comme les autres, une façon d'entraîner et de diriger pas comme ailleurs. Même si les conditions financières n'étaient pas les meilleures, c'est le choix que vous ferez, le bon choix et le meilleur choix. Vous saurez tout ça en lisant "Cinquante nuances de bleu", l'autobiographie de Camille Lacourt. On peut dire, vous avez coécrit avec...
– C. Lacourt : Jean-François Kervéan... Lio, on a parlé ensemble des premières fois de chacun et on a fait carrément des comptes pour vous. Il y a quelqu'un chez nous, Jordane Colombel, qui pour nos invités choisit de retracer votre carrière en chiffres...
– Et ce "Compte est bon" démarre avec vous, Lio. Ou devrais-je dire...
– Vanda Maria Ribeiro Furtado Tavares de Vasconcelos.
– D'accord, je n'avais pas tout.
– 6 est le chiffre de vos différents noms. Et pour terminer les présentations, voici un complément d'information...
– Je sors sans culotte et sans soutif, ça fait des années que je fais comme ça. Je n'aime pas me sentir entravée. Moi, quand je mets des sous-vêtements, c'est pour un jeu érotique.
– Eh oui, Lio, vous êtes une femme libre et même parfois une femme rebelle...
– Vous êtes déjà montée dans un train sans ticket?
– Et comment, plein de fois.