logo Le moteur de recherche de la télé

Vivement dimanche


diffusion le dimanche 14 avril 2019 à 14h20 sur France 2

capture
– Eh bien ils ont choisi cette jeune fille incroyable.
– M. Drucker: Elle n'a que 17 ans, on va l'accueillir. Elle s'appelle Stijntje Booij, elle est là! Bonjour, merci d'être là. A 17 ans, je peux encore te tutoyer. Tu parles français?
– S. Booij : Oui, un peu.
– S. Booij : Je viens d'Amsterdam, j'y ai habité toute ma vie. J'ai 17 ans et je suis venue en France pour apprendre un peu la langue.
capture
– M. Drucker : Avant, tu as appris le violon. Ton premier album, tu l'as enregistré toi-même, il est disponible en ligne. Tu es donc venue chez nous pour apprendre le français, ce qui est plus facile pour moi!
– F. Huster : Tu es si belle, tu es tombée amoureuse d'un Français, J'espère!
– S. Booij : C'est une autre histoire! qui est le fils du metteur en scène...
– S. Booij : Oui, c'est comme ça que cela s'est passé. En fait, je suis venue à Paris, j'ai été dans une école et dans ma Il a écouté mon album et il m'a proposé de travailler avec lui, en me disant que je pourrais peut-être mettre ma musique dans ses pièces ou ses films.
– M. Drucker : On va te laisser chanter "Shine", c'est le titre de la chanson...
– The ivy plants in our garden surprise me by their strength, every day they keep growing, no matter how high the fence. Walking on my way back home I see a smaIl light shine and gloom, never shines so bright, does it lead us to another night? This could be the last time, l'm gonna make this right... Just let yourself go, get in the flow and we'Il dance until we shine. The signs and the billboards wiIl transform into new cause, just let yourself go, prepare for the show and we'Il sing until we shine...
– M. Drucker : On est déjà, en écoutant ça, dans la petite Italie du Bronx des années 60.
– F. Huster : Voilà, exactement, cette Italie qui elle aussi a été obligée de se battre pour exister. Sa jeunesse et sa lumière correspondent tout à fait à ce qui se passe dans la pièce.
capture