logo Le moteur de recherche de la télé

Journal 13h00


diffusion le dimanche 14 avril 2019 à 13h00 sur France 2

– Un autre a spécialement dépêché cet hélicoptère.
– Là, ils sont sur les corton-charlemagne, des grands crus de Bourgogne.
– Une dépense très importante mais les enjeux le sont bien plus encore.
– L'hélicoptère fait des passages pour plaquer la fumée au sol et faire un mouvement de convection pour éviter que le froid ne tombe sur les bourgeons.
– Il faudra encore quelques jours pour être sûr du résultat, même si les premières observations des vignerons sont positives. Des vignerons qui resteront sur leurs gardes jusqu'à fin avril.
– Autre titre de l'actualité, la grève des urgences dans plusieurs hôpitaux à Paris. Le personnel tire la sonnette d'alarme sur la dégradation de leurs conditions de travail et les conséquences sur la prise en charge des patients. Les effectifs n'augmentent pas alors que la fréquentation des urgences ne cesse de croître...
– Infirmiers, aides-soignants, ils sont en colère. A partir de ce soir minuit, une grève touchera les urgences de plusieurs hôpitaux parisiens. Les services d'urgence sont de plus en plus débordés, la fréquentation augmente de 3% chaque année. Le personnel paramédical dénonce une dégradation des conditions de travail et un manque d'effectifs.
– Il faut aller vite dans les soins, dans les explications, on a l'impression qu'on ne s'occupe plus correctement de nos patients. est balayé.
– Des patients qui stagnent aux urgences, plus de travail pour le personnel, cette situation n'est pas nouvelle et pour les syndicats, elle a deux origines.
– Nous n'avons pas suffisamment de médecins en ville, mal organisés, pas répartis de manière correcte sur le territoire. Et l'autre problème qui aggrave nos conditions de travail, c'est le manque de lits. 100.000 lits ont fermé en 20 ans dans les hôpitaux et aujourd'hui, on en manque. La direction de l'AP-HP promet des renforts, 45 postes supplémentaires répartis sur 25 services parisiens.
– Trois mois après le lancement du grand débat national en réponse à la crise des "gilets jaunes", Emmanuel Macron devrait prendre la parole dans les prochaines heures.