logo Le moteur de recherche de la télé

Journal 13h00


diffusion le dimanche 14 avril 2019 à 13h00 sur France 2

– Bonjour à tous, voici les titres de votre journal de la mi-journée. A la une, la nuit blanche des agriculteurs et des viticulteurs. Pour lutter contre le gel, beaucoup sont sur le pied de guerre dès le lever du soleil. Les urgences des hôpitaux de Paris en grève à partir de ce soir. Manque d'effectifs, conditions de travail qui se dégradent et inquiétude quant à la qualité de la prise en charge des patients. C'est le plus grand avion au monde, premier vol aux Etats-Unis du Stratolaunch. A son bord, pas de passagers mais une fusée qu'il pourra propulser dans l'espace. Un record de France ce matin au marathon de Paris, une performance controversée. Clémence Calvin s'est en effet soustraite fin mars à un contrôle Après ce journal, dans 13h15 le dimanche, portrait d'un couple amoureux de la politique, deux artistes engagés pendant leurs 37 années de vie commune: Yves Montand et Simone Signoret. Les agriculteurs et les viticulteurs n'ont pas fermé l'oeil de la nuit, le gel menace en ce moment leurs récoltes. Dès le lever du soleil, chacun a essayé de protéger ses bourgeons à sa façon. Reportage en Bourgogne...
– Les vignerons sont au travail depuis 4h du matin, la bataille se jouant aux premières lueurs du soleil quand le froid se fait le Plus piquant. En cette fin de nuit, il fait moins 2 degrés.
– Il y a des feux partout, on n'arrive pas à distinguer Beaune tellement la fumée est épaisse.
– Brûler de la paille mouillée, c'est le moyen le plus répandu, le moins cher aussi, pour lutter contre le gel des bourgeons.
– C'est essayer de faire un brouillard artificiel afin que le soleil ne tape pas directement sur le bourgeon, passe dans un filtre et fasse fondre la glace tout doucement sans avoir ce prisme qui va complètement brûler le bourgeon.
– Cette année encore, la végétation est sortie avec 15 jours d'avance et comme tout le monde ici, Romain Pertuzot ne veut pas revivre la récolte d'il y a 3 ans.
– En 2016, au lieu de faire 300 pièces de vin, on en a fait 70.
– Procédé beaucoup plus onéreux, cet autre domaine a opté pour des bougies et une éolienne pour tenter de réchauffer l'atmosphère.