logo Le moteur de recherche de la télé

La fascinante histoire de Koko, le gorille qui parle


diffusion le dimanche 14 avril 2019 à 7h10 sur France 2

– Merci, ma chérie. Ça fait du bien ?
– Koko avait besoin d'eux autant qu'ils avaient besoin d'elle. Briser ce lien aurait été dramatique non seulement pour Penny mais aussi pour Koko.
– Au fil des années, Koko devient bien plus qu'un sujet de recherche. Mais le gorille est toujours la propriété du zoo de San Francisco.
– Koko n'était qu'un prêt. Penny savait que ça pouvait s'arrêter à tout moment. Mais la réalité de la rupture n'était pas concevable jusqu'à ce qu'elle arrive.
– Quatre ans après le début du projet, le nouveau directeur exige que Penny ramène Koko au zoo.
– C'était typique de la mentalité des zoos, à l'époque. Ils ignoraient que les animaux ressentaient des émotions. Enlever Koko à Penny ne représentait rien POUF eux.
– Les gorilles sont une espèce menacée. Des zoos s'engagent à favoriser leur reproduction en captivité.
– Ils voulaient récupérer Koko pour l'envoyer à Los Angeles, je crois. Pour un programme de reproduction. Je voyais ce qui se passait à l'université de Stanford et je ne comprenais pas comment ces gens pouvaient traiter Koko comme n'importe quel autre gorille de zoo. Elle avait été élevée par une femme depuis la naissance et était au centre d'un projet de recherche. Mais ces gens avaient décrété que le projet était fini. J'étais scandalisé.
– L'instinct maternel prend le dessus et je me suis dit: "Il faudra me passer sur le corps." Quand c'est important, je fais ce qu'il faut pour obtenir ce que je veux. C'était la chose la plus importante dans ma vie. Et c'est toujours le cas.
– Penny lance une campagne de sensibilisation pour garder Koko. Elle tente de réunir les soutiens nécessaires pour contraindre le zoo à changer d'avis.
– A cette époque, le zoo appartenait à la ville de San Francisco. Si on parvenait à toucher les bonnes personnalités politiques, on avait peut-être une chance de réussir. Grâce à différents contacts, on est parvenus jusqu'au maire. Et on a réussi à négocier le rachat de Koko.
– Le zoo fixe le prix de vente à 12 500 dollars. Le départ de Koko est autorisé à la seule condition que Penny et Ron lui trouvent un mâle comme potentiel partenaire.