logo Le moteur de recherche de la télé

Tout le monde veut prendre sa place


diffusion le dimanche 14 avril 2019 à 5h35 sur France 2

– Quand vous avez fait votre dernière journée de travail, ça a dû être une charge émotionnelle incroyable.
– Oui. Mais je crois que j'ai versé quelques larmes à la dernière maman qui est venue chercher le dernier petit garçon.
– Vous avez tenu.
– Et après, c'est parti.
– Vous avez consacré votre vie à cette école, à la pédagogie, à la transmission. Et à la passion.
– Dans ma classe de petits.
– Que des pitchouns ! Et qui revenaient avec leurs enfants.
– Ah oui, 2e génération, limite 3e.
– Toutjuste Il y avait une petite dont la maman avait eu son enfant à 16 ans. La fille a eu son enfant très tôt.
– On est dans le Pas-de-Calais. Ça va, c'est une vanne !
– Hou!
– Et donc, 3 générations. 0K. On ne la fait pas. On oublie. Vous vous êtes retrouvée dans un train pour quelle destination ?
– Pour Lyon.
– Un voyage scolaire ?
– Pas du tout. Avec ma fille, qui avait 10 ans, et mon fils, 7 ans, nous accompagnions 2 petites copines de ma fille qui étaient venues en vacances et que j'étais chargée de mettre dans le train de Calais à Lyon. seules ? le train arrive. L'annonce dit: "3 minutes d'arrêt. Attention." Je dis aux filles : "Je vous monte les bagages, "je vous montre le comportement et je redescends."
– Compartiment.
– Ce n'est pas grave.
– Donc, je monte. j'accompagne les filles, comme par hasard, tout au fond de la voiture. Je pose et je reprends le couloir en sens inverse. Là, les gens prenaient leur temps pour rentrer dans le compartiment. "Pardon." Arrivée à la porte, elle s'est refermée et le train est parti. Avec mes 2 petits sur le quai. J'ai su ce que voulait dire le mot "panique".
– Les valises étaient bien rangées, les enfants étaient sur le quai et vous, dans le train. Mes enfants étaient sur le quai. Mes enfants !
– J'ai bien entendu le coeur qui bat. Vos enfants !
– Oui !
– La chair de votre chair sur le quai. On tire le signal d'alarme ?
– Je n'y ai pas pensé tout de suite. Je ne savais plus quoi faire, quoi dire, quoi penser. Je me suis retournée, j'ai vu le contrôleur. "Il va m'aider." Le train avançait lentement.
– Une amende.