logo Le moteur de recherche de la télé

Doux printemps

Drôles de petites bêtes


diffusion le dimanche 17 mars 2019 à 7h18 sur France 5

– Ce n'est pas grave, n'en parlons plus.
– Voilà, c'est l'oeuvre dontje te parlais.
– Mais, Huguette, je croyais qu'il était presque fini.
– T'inquiète pas, j'ai tout en tête, tu n'as qu'à faire ce que je dis. Commence par peind le fond en rose
– Qu'est-ce que tu as ? C'est quoi, ce coeur ?
– C'est mon cadeau. Oh !
– C'est vraiment n'importe quoi ! Un caillou comme cadeau ! Qui t'a fait cette farce ?
– Ben c'est Oscar, on est amoureux.
– Amoureux ? Ma pauvre fille, tu mériterais des diamants, de la soie ! Oscar se moque de toi. Ne perdons pas de temps, Marie ! Au travail ! Violon.
– Odilon ! Il faut que tu m'aides.
– L'amoureux du jardin ! Que puis-je faire pour toi ?
– Je ne suis pas sûr qu'elle m'aime ! Il faudrait que je fasse quelque chose de magnifique pour elle ! Qu'elle croie à mon amour!
– Laisse parler ton coeur, exprime tes sentiments.
– Oui, oui, oui ! Mais comment?
– Eh bien... Tibidi bidibidibi di ! Pourquoi tu ne lui chanterais pas
– Une chanson ? Marie, ma chérie !!!
– Stop ! C'est peut-être pas une bonne idée. Et si tu lui récitais un poème ?
– D'accord. Ben non, j'en connais pas.
– Bon, je vais t'aider. Tu pourrais commencer par... Marie, tes yeux de...
– De pastèque ?
– Oui... Euh... On va trouver autre chose.
– Tada la...
– Non lje veux pas y aller, non !
– T'inquiète pas, tout se passera bien. J'ai un peu peur maintenant. Allez, on repart !
– Pas question ! On trouvera une solution. Tu as compris 171e me cache i et tu répètes ce que je te dis. D'accord ?
– Qu'est-ce que t'attends, vas-y ! Marie !
– Oscar ? Marti, ta peau de moisette et tes yeux de Paris me...
– Pardon ?
– Pff ! C'est pas grave, enchaîne. Ta voix de mésange, tes cheveux de brunette...
– Euh... Ta noix de pécan,
– Mais qu'est-ce que tu racontes, Oscar ? Oh ! C'est le cadeau que je t'ai offert !
– Euh... Oui...
– Oh ! C'est fini !
– Attends, Oscar. Il faut que je t'explique.
– Cadeau minable ! Poème minable. Oh, les garçons !
– Crois-moi, Oscar se moque de toi. Oublie-le, tu verras, avec moi en route pour la gloire ! Finis tranquillement ton oeuvre. Je vais voir où en sont les autres.