logo Le moteur de recherche de la télé

Arnaques, sur la piste des escrocs

Grands reportages


diffusion le dimanche 17 mars 2019 à 13h30 sur TF1

capture
– Je peux te l'expliquer au tableau.
– Je t'en prie.
– On a les sociétés vitrines. Toutes ces sociétés reçoivent des appels de clients, de consommateurs. Elles n'interviennent pas et en fait, à chaque fois, c'est la société X qui intervient et encaisse l'argent.
– C'est en fin d'intervention, quand on remet au consommateur la facture, qu'il se rend compte que la société qui a effectué les réparations n'est pas celle qui a été appelée.
– En tout, Amandine a repéré plus de 200 sites Internet mensongers.
– Il y a une pratique commerciale trompeuse sur l'identité du professionnel. Le consommateur contracte parce qu'il a vu cette page Internet qui l'a rassuré et c'est cet artisan-là avec ces qualités-là et ce prix-là qu'il veut. Et ça n'arrivera pas.
capture
– Grâce à leurs investigations, Fatou et Amandine ont pu identifier la personne qui aurait créé tous ces sites. Elles vont la convoquer et obtenir des informations surprenantes. Face à la profusion d'arnaques sur Internet, certains particuliers ont fait de la chasse aux escrocs leur métier. Nicolas dirige une société spécialisée dans la traque aux arnaques financières. Aujourd'hui, il a rendez-vous près de Reims avec une victime qui a perdu toutes ses économies.
– Bonjour, enchantée.
– Je vous suis.
– Institutrice à la retraite, Denise vit seule. Il y a un an, elle tombe sur une publicité lui proposant d'investir dans les diamants. Un placement financier attractif : plus de 8% de gains par an qui lui permettraient de faire fructifier son argent.
– Il n'est pas question d'avoir des diamants.
– J'investissais pour de l'argent. Pas avoir des diamants, mais acheter et revendre.
– Denise est contactée rapidement par un homme intéressé par elle.
– Il y a un petit jeune gentil avec moi, à la voix chaleureuse, qui m'appelle tous les jours 2 fois, 3 fois... J'étais un peu seule dans la vie, un peu désarçonnée et ila dit:
– En confiance, Denise envoie alors plus de 170 000E, pensant investir
– Je me suis laissé complètement berner. Je n'ai rien vu venir.
– Trahie, presque.
– Oui. C'est le pire des sentiments.
capture