logo Le moteur de recherche de la télé

Arnaques, sur la piste des escrocs

Grands reportages


diffusion le dimanche 17 mars 2019 à 13h30 sur TF1

capture
– Il a réussi à repousser par-dessus. Cela lui donne aujourd'hui cet aspect boursouflé. Le phénix renaît de ses cendres. C'est ce grand fromager magnifique au-dessus de Saint-Pierre.
– Des dizaines de bateaux mouillent à Saint-Pierre le jour de l'éruption. 40 vont brûler et couler. La baie est devenue leur cimetière. Ce matin, ces plongeurs vont explorer l'une de ces épaves parmi les plus connues des Caraïbes. Ça raïb es .
capture
– Le fond du Roraima est sur 54. Ça n'est pas la même de descendre en dessous de 54, pour aller voir d'hélices.
– Le matin du 8 mai, le Roraima arrive dans la baie de Saint-Pierre. On vient à leur rencontre avec des officiels de la ville, des médecins, des agents des douanes, pour faire les papiers et qu'ils les rassurent, qu'ils leur disent: "Ne vous en faites pas.
Ça fait des mois que c'est comme ça. Ça sent l'oeuf pourri, le soufre. C'est gris. Il y a de la cendre un peu partout." Ils finissent par accepter de rester. Malheureusement, quelques heures plus tard, à 8h du matin, la montagne explose.
– Le Roraima va mettre 3 jours à sombrer. Sur 50 à 60 membres d'équipage, on retrouvera 20 survivants. su rviva nts.
– C'est forcément une plongée qui apporte de l'émotion. C'est une vieille dame qui date de 1902. Elle est entière. Quand on connaît la catastrophe, qu'on sait les victimes que ça a fait, l'histoire de ce navire, c'est forcément une épave très particulière.
capture