logo Le moteur de recherche de la télé

Arnaques, sur la piste des escrocs

Grands reportages


diffusion le dimanche 17 mars 2019 à 13h30 sur TF1

capture
– Il passe sa vie dans son bureau. C'est sa passion. Chacun sa passion. Lui, c'est ça. Je fais avec.
– C'est une passion, mais aussi parfois de la haine contre certains escrocs qui ne vont pas hésiter à mettre les pauvres consom mateu l'S dans la panade. Nous sommes tenaces. Ça finit en justice. C'est notre "mission".
– Pour débusquer les pièges, Pascal n'a pas à aller bien loin. Il épluche son courrier.
– Nous avons de superbes lots : micro-ondes, ordinateurs portables... Nous testons tout ce que nous pouvons recevoir, de façon systématique.
– En plus de ces lots, il reçoit aussi régulièrement des bons suspicieux pour des repas gratuits. Et justement, aujourd'hui, il se rend à l'un de ces déjeuners. Pour ne pas éveiller les soupçons, nous le suivons en caméra cachée. Le repas a lieu dans cette auberge-restaurant. Sur place, une trentaine de personnes de plus de 60 ans. Mais pas d'apéritif. On assiste à une démonstration de vente de matelas.
capture
– Durant plus de 3 heures, un camelot hors pair vante les mérites d'un matelas étonnant. Grâce à des aimants, il permettrait de soulager tous les maux.
– Un matelas révolutionnaire qui a aussi un prix exorbitant.
– Ces démonstrations de matelas, Pascal les connaît. Les techniques de vente sont toujours les mêmes.
– Il n'y a aucune preuve, aucun écrit, aucune brochure, surtout aucun engagement à vous soulager de vos maux et à vous faire dormir de façon plus efficace. Rien ne sera écrit à part le prix.
– Des techniques manipulatrices qui font de nombreuses victimes. En ce moment, une affaire inquiète particulièrement Pascal.
– Mallaury, ça va, depuis la dernière fois ? *-Ça va.
– Vous tenez le coup ? *-Ça commence à fatiguer.
– Au bout du fil, Mallaury, 46 ans, a été prise au piège. Il y a 6 mois, ses parents ont reçu un bon-cadeau pour un téléphone portable. Flairant l'arnaque, Mallaury décide de les accompagner pour le récupérer.
– Je me suis dit qu'ils ont 80 ans, que je connais un peu les arnaques et que je n'ai pas envie qu'ils se fassent arnaquer.
– Je viens avec eux.
capture