logo Le moteur de recherche de la télé

Journal


diffusion le dimanche 17 mars 2019 à 13h00 sur TF1

capture
– C'est tout ce que j'ai à dire. Ça ne me plaît pas du tout, leur manifestation. C'est désolant de rendre l'image de la France comme ça.
– On ne fait pas d'omelettes sans casser les oeufs. Ils ont obtenu pas mal de choses.
– En terrasse, c'est l'inquiétude devant les scènes de violence et de pillage d'hier. L'oeuvre de Gilets jaunes ou de casseurs, certains doutent.
– La violence ouvre aux extrémismes. Je ne peux pas accepter ça.
– Je ne pense pas que ce soit des Gilets jaunes. C'est plutôt des casseurs que des Gilets jaunes.
– Ce chef d'entreprise comprend les revendications du mouvement, mais il s'est désolidarisé dès les 1res violences.
– Au début, je les soutenais. Après, j'ai vu que c'était abusif etj'ai arrêté. et j'ai arrêté.
capture
– Ce couple d'artisans ressent la même colère que les Gilets jaunes. Alors la violence, ils l'admettent.
– Quand il n'y a pas de solution, à un moment, la violence arrive.
– Une mobilisation qui divise encore une fois les Sétois.
– A.-C.Coudray: Ce soir, Adrien Gindre reviendra sur ces affrontements dans son émission "En tout Franchise" à 18h sur LCI, canal 26. Il aura pour invitée Ségolène Royal. Alors que les adultes sont en train de terminer leur grand débat, ce sont les enfants qui s'apprêtent à discuter. Rendez-vous mercredi à la Cité des sciences à Paris. Un exercice démocratique que certains pratiquent déjà régulièrement en classe, avec propositions de lois et votes.
– Comme un vent de liberté.
– Arthur, tu veux être président?
– Président, secrétaire, maître du temps et donneur de parole. Bienvenue au conseil d'élèves.
– Vous avez jusqu'à 11h45.
– Chaque semaine, ces écoliers de CM2 ont une heure pour partager leurs idées et débattre.
– Maëva?
– A la maison, si on a des feuilles de brouillon, je propose d'en amener de la maison.
– Les opposants avancent leurs arguments.
– Maëva, ça ne sert pas à quelque chose. Il y a plein de feuilles de brouillon.
– Et si un jour, il n'y en a plus?
capture