logo Le moteur de recherche de la télé

Journal


diffusion le dimanche 17 mars 2019 à 13h00 sur TF1

capture
– Ce qui n'est pas acceptable, c'est ceci. Ils volent et cassent les magasins. Pour les gens, c'est inacceptable.
– Pourquoi n'a-t-on pas mis un cordon de policiers, de gendarmes tout le long, pendant les cortèges?
capture
– Depuis novembre, selon la Chambre de commerce de Paris, la perte sur l'économie des Champs-Elysées s'élèverait à plusieurs centaines de millions d'euros. Les commerçants ont demandé une entrevue avec le Premier ministre. En attendant ce midi, plusieurs restaurants et magasins ont tout de même ouvert leurs portes pour tenter malgré la casse de reprendre un semblant d'activité.
– A.-C.Coudray: La plaque en hommage à Xavier Jugelé a été vandalisée. Ce policier avait été tué en 2017 par un terroriste jihadiste sur les Champs-Elysées. Une image qui fait écho aux violences dont les policiers ont été la cible hier. Hier, on a senti les forces de l'ordre totalement dépassées. Elles ont laissé faire sans doute par manque de moyens. Etait-il possible de mobiliser plus d'hommes dans ce quartier?
– Des policiers qui s'enfuient, des gendarmes pris à parti. 24h après, les images de Paris hier effraient autant qu'elles interrogent. Y avait-il des consignes de retenue? Oui, selon ce syndicaliste de la police. Le gouvernement veut éviter la bavure.
– Vous avez autour de ces black blocs des Gilets jaunes qui sont là, autour, qui filment et qui regardent. Pourquoi on ne donne pas l'ordre à la police de charger? Pour éviter les dommages collatéraux. S'il y a une charge, ça va être terrible. Tout le monde va en prendre plein la gueule.
capture