logo Le moteur de recherche de la télé

Turbo


diffusion le dimanche 17 mars 2019 à 11h20 sur M6

capture
– Tous les centres techniques procèdent de la même manière et sont certifiés par l'Etat. Ces offres, souvent intéressantes, boostent leur taux de fréquentation, et c'est le cas ici.
– Faire venir un client à 8h, un samedi, c'est difficile.
Avec la plate-forme, les gens prennent rendez-vous à des tarifs Sur notre volume d'activité, 30 % viennent de la plate-forme de réservation. Les gens s'arrangent. Nous avons un planning optimisé. Tout le monde s'y retrouve. C'est gagnant-gagnant.
capture
– Mais si les offres des plates-formes low cost peuvent paraître alléchantes, elles peuvent vite se transformer en galère avec des tarifs qui grimpent en cas de report ou d'annulation. C'est ce que dénonce l'association de défense des citoyens
– Le danger, et ça s'est déjà vu, c'est qu'effectivement, on vous dise: attention, si vous ne respectez pas les horaires, votre créneau est perdu, ce qu'on vous a fait payer d'avance, c'est perdu.
Et il faudra revenir à un autre moment et vous aurez à repayer. Ou en tout cas, une partie du prix dont on avait convenu au départ.
– Malgré les rabais, les prix du contrôle technique risquent de grimper en raison des nouvelles réglementations européennes. Suite aux mouvements des gilets jaunes, le gouvernement a décalé le durcissement du contrôle technique pour les véhicules diesel de 6 mois. Il devrait entrer en service le 1er A la clé: une addition encore plus lourde pour les automobilistes et pour les centres techniques qui ont dû investir pour être aux normes. Comme ici, à Suresnes.
– Ily a un investissement de matériel. Et à la fin, c'est toujours le client qui paye. Ça va augmenter de 5 à 10 euros, je suppose. On n'a pas encore fait les calculs, mais c'est entre 5 et 10 euros par voiture. Ça va passer à 95 ou 100 euros pour une voiture diesel.
capture