logo Le moteur de recherche de la télé

La route du bout du monde, de feu et de glace


diffusion le dimanche 17 mars 2019 à 13h35 sur France 5

capture
– On peut vivre comme ça.
capture
– Gato, en espagnol, signifie chat. J'ai envie de dire maintenant que chats et chiens peuvent vivre heureux dans la vallée des Loups. J'arrive donc à Ushuaia, ville de 70 000 habitants. Ce bout du monde a vu naître dans l'ordre : le titre d'une émission célèbre, un savon liquide pour douche, une chaîne de télévision, et finalement, un mythe partagé par la planète entière. Que s'est-il passé pour qu'un tel attrait se focalise sur cet ultime bout du monde ? Un exil pour l'oubli ? Une carte postale incontournable ? Non, simplement une ville. Une terre qui n'en finit pas de faire rêver parce qu'au nord comme au sud, toutes les routes sont possibles, sauf pour ceux qui avaient connu le bagne.
En 1902, il faut dire qu'à Ushuaia, petit village fondé par le pasteur Bridges, ily eut plus de bagnards que d'habitants. Libre comme l'air, je pars déambuler dans Ushuaia avec ses maisonnettes de bois accrochées à des collines aplaties par le vent. Une certaine aridité règne, un peu de tristesse aussi. Je sens qu'ici, on ne fait que passer car Ushuaia frissonne, l'été. Nous sommes en été, me dis-je, rêveusement, comme pour m'en persuader. Le tourisme est le nerf de la guerre. La vie ici est chère. Incontournable, Ramos Generales, qui est devenu un restaurant-salon de thé, et lieu mythique où tous les voyageurs se rencontrent. Mon bateau part en fin de journée. J'attends Monica Chilat, qui connaît bien toutes ces expéditions vers l'Antarctique pour les avoir organisées lors de voyages précédents.
– Cela me fait plaisir de te voir en Terre de Feu. Même si les mythes ont un peu disparu, ils s'inscrivent toujours dans la réalité, carje dois te dire qu'aujourd'hui, ily a encore des moments magiques, ici. La lumière est incroyable. Et ce que l'on ressent aussi, c'est qu'on est vraiment loin de tout.
capture