logo Le moteur de recherche de la télé

La route du bout du monde, de feu et de glace


diffusion le dimanche 17 mars 2019 à 13h35 sur France 5

capture
– Ce que je dis souvent, c'est que notre situation est vraiment différente. Nous, on sort des villes pour rentrer sur notre territoire. Alors que les autres, eux, sortent du territoire pour s'intégrer dans la société. Nous, c'est totalement l'inverse. Et voilà. Grâce à Dieu, on a réussi à faire quelque chose pour le bien-être des peuples en général. Moi, je dis toujours qu'il faut que mes enfants aient envie d'apprendre pour pouvoir se défendre demain. Il faut être à la hauteur de l'homme blanc, pour se battre d'égal à égal.
– Réunir la ville à la campagne n'est pas évident. Les visites sont rares. Aujourd'hui est un grand jour. Toute la communauté ne s'était pas retrouvée depuis 1 an. Autour d'un brasero de branches et d'un asado de porcelet sacrifié, je retrouve 2 militantes, 2 combattantes de l'identité selknam.
capture
– Regarde. On va aller chercher des chaoras pour leur montrer. Vas-y. Fais-en tomber quelques-unes pour les manger.
– Celle-là est bonne.
– On appelle cela pain des Indiens, ou le pain de Darwin, parce que celui qui l'a découvert... c'était sûrement Darwin. Nous, on l'a toujours mangé comme ça, nature.
– Aujourd'hui, on essaie de faire en sorte qu'on nous reconnaisse, non comme personnes de 2de catégorie mais comme les 1ers.
Non qu'on soit mieux que les autres mais parce que nous sommes les racines de cette terre. Qu'ils ne disent pas qu'ils vont nous donner. Non, il faut qu'ils nous rendent. S'ils connaissaient la vraie histoire, ils ne se poseraient même pas la question. Ils nous respecteraient. Applaudissements. Vous m'avez entendue ?
capture