logo Le moteur de recherche de la télé

C l'hebdo


diffusion le dimanche 17 mars 2019 à 12h35 sur France 5

capture
– Je vous présente A' l'Io. On raconte qu'à la naissance, un renne a 5mn pour se dresser sur ses pattes, 5mn pour apprendre à marcher et 5 autres pour savoir courir et nager. C'est une question de survie. Intrépide, A' l'Io veut tout voir, tout connaître. Mais il faut faire vite. Loin du troupeau, sa mère et lui sont trop vulnérables. Une incroyable aventure commence: traverser le Grand Nord.
– Ali Baddou : Le réalisateur d'A' l'Io, Guillaume Maidatchevsky, est l'invité de "C l'hebdo". Bonjour et bienvenue. Félicitations, vous nous avez bouleversés. Vous avez arraché des larmes à toute l'équipe de "C l'hebdo".
– Eva Roque : Moi, je n'ai jamais autant ri devant un documentaire animalier.
capture
– Ali Baddou : On a été émerveillés.
– Guillaume Maidatchevsky : Oui, on peut rire aussi.
– Eva Roque : Oui, les 2. Je vous remercie.
– Ali Baddou : C'est assez fascinant. Ce n'est pas un documentaire animalier. On va en parler. C'est un conte. C'est malgré tout une description de la vie sauvage assez fascinante. Ça se passe dans la ta' l'ga, en Laponie, tout au nord de l'Europe. C'est un film qui raconte la vie d'un petit renne sauvage qui naît, qui grandit. Il est une proie pendant un long moment de sa vie. C'est un film qui utilise la dramaturgie pour sensibiliser. Ce n'est pas uniquement montrer la vie sauvage.
– Guillaume Maidatchevsky : Non et c'est ce qui m'intéresse aussi, de travailler avec une proie. Un prédateur, il naît et on sait quand ça va finir. Une proie, on ne sait pas. J'aime beaucoup au niveau de la dramaturgie. J'aime ce côté qu'un renne, ça naît proie et ça meurt proie. Ça veut dire qu'il va devoir endurer plein de moments compliqués, des moments de bonheur, des moments durs pour lui. Et au niveau de la mise en scène, de la dramaturgie, c'est ça qui est hyper intéressant pour moi.
– Ali Baddou : Ca, on va le voir. Pour comprendre, il faut regarder un extrait de ce film.
capture