logo Le moteur de recherche de la télé

C l'hebdo


diffusion le dimanche 17 mars 2019 à 12h35 sur France 5

capture
– Et cette histoire tombe 2 jours avant un nouveau week-end de mobilisation des Gilets jaunes. C'est le ministre de l'Intérieur, le premier flic de France. Ça pose des questions aussi sur sa sécurité et sur l'exemplarité.
– Ali Baddou : Tout le monde ne pense pas comme vous. Le Premier ministre, Edouard Philippe, était interrogé sur la question sur Europe 1.
– J.-M.Aphatie: Il était surtout
– Nikos: Est-ce préjudiciable pour le ministre de l'Intérieur, de se retrouver dans les magazines people?
– Emma Philippe : Je ne lis pas la presse people. Je n'ai aucun commentaire à faire sur la vie privée de Christophe Castaner. Il a toute ma confiance.
capture
– J.-M.Aphatie: Vous l'avez reçu hier soir pour en parler, dit-on.
– E. Philippe: Vous vous trompez. Je l'ai vu hier soir avec d'autres ministres pour la réunion que j'évoquais.
– J.-M.Aphatie: Donc vous n'en avez pas parlé?
– Emma Philippe : Je parle avec Christophe Castaner de tout, mais je ne l'ai pas convoqué.
– J.-M.Aphatie: Vous lui en avez parlé?
– Emma Philippe : Evidemment. Vous pensez que le Premier ministre ne se parlent pas de tout? Evidemment qu'ils se parlent.
– J.-M.Aphatie: Il était embêté. Ce côté "je ne lis pas la presse people", cela m'a fait marrer. Il n'y avait pas besoin de la lire, l'information lui était parvenue
– Ali Baddou : Mais pour lui, ce n'est pas un événement politique.
– J.-M.Aphatie: Oui, mais il traite ça trop à la légère. La politique, ça a des codes. Un ministre, ça ne s'appartient pas. C'est une image publique trop forte. C'est une représentation trop forte. On est ministre 24h/24 et 7j/7. Tout est scruté, quand vous êtes ministre. Quand vous incarnez une fonction d'autorité comme celle du ministre de l'Intérieur...
– Ali Baddou : Et le respect de la vie
capture