logo Le moteur de recherche de la télé

Savoureux Mexique

Echappées belles


diffusion le dimanche 17 mars 2019 à 10h30 sur France 5

capture
– J'aime toutes les odeurs du marché, les fruits, les légumes. Etj'aime acheter des fleurs. Maintenant qu'on a tout, direction la maison.
– Ismaël.
– Dona Catalina. Vous seriez la reine du "mole", dona Catalina. C'est vrai ?
– Oui. J'ai même été invitée à concourir à la compétition de San Andrés. J'ai participé à de nombreux évènements sur le "mole" à Puebla et dans la région.
– Les cacahuètes. "Chile mulato". Les amandes. Et la cannelle.
– Comment puis-je aider ?
– Epluche les bananes plantains.
– Comment as-tu appris à faire le "mole" ?
– Avec une tante qui préparait le "mole" lors des mariages et des fêtes de villages.
capture
– Tu as tout appris à Noemi ?
– Oui. C'est ma fille. Je veux qu'elle apprenne. On est au début. Je veux qu'elle fasse un meilleur "mole" que moi. Pour que le jour où je ne pourrai plus le préparer il y ait une autre femme dans la famille qui sache le préparer. Cela se perpétuera.
– Un poquito ? Comme ça ?
– Non. Plus. Plus. Plus. Plus.
– C'est ça un petit peu chez vous ? Une cuillère à café. Ça sent bon. On va laisser maman terminer le "mole". Je t'invite à aller sur le patio. Carj'ai une surprise pour toi. Musique mexicaine. Pour les Mexicains, la musique, c'est très important.
– Ily a plein de musiciens.
– Dans la tradition, ils arrivent quand on termine la préparation du "mole poblano". Aujourd'hui, ils sont 8. Mais ils peuvent être jusqu'à 20 musiciens.
– Pas de bon "mole" sans musique ? Ça fait partie de la convivialité.
– Forcément. Etje dirais même que c'est plus que ça. On a besoin de musique pour préparer un bon "mole".
– Bravo ! C'est le plat typique de Puebla. Et on va mettre des petits grains. Voilà.
– Un peu plus.
– Ah oui ! On passe à table ?
– Oui.
– Le "mole" se mange avec la tortilla. On a une technique. Coupe la tortilla en deux. Plie-la pour en faire une cuillère.
– Ah oui ! Comme ça ?
– Comme ça.
– Une cuillère de "mole". C'est délicieux. C'est de la vraie cuisine de grand-mère, de maman. Dona Catalina. Bravo ! Merci beaucoup.
– Je suis heureuse que ça te plaise.
capture