logo Le moteur de recherche de la télé

Rencontre : Diane Scherer

Silence, ça pousse !


diffusion le dimanche 17 mars 2019 à 8h00 sur France 5

– J'ai goûté. J'ai découvert que ça avait bon goût et qu'on pourrait en faire quelque chose.
– OK. Allez, c'est parti ! La drêche est riche en fibres. Elle a encore de la protéine. Elle a libéré son sucre pour le donner à la bière, donc elle a moins de sucre, mais ily a du magnésium, du phosphore, du zinc... On peut la consommer. On a testé beaucoup de recettes. Ça ne se fait pas comme ça, du jour au lendemain. Quelques expérimentations avaient été faites, mais rien de très concret. Il fallait que la proportion de drêche soit suffisamment conséquente pour que ça ait du sens. On l'a intégrée par petites doses. On est montés, on est montés, et aujourd'hui, ily a 40 % de drêche dans la recette du biscuit. Si je fais un calcul, sur l'année qui vient de s'écouler, on a sauvé de la poubelle 6 tonnes de drêche, ce qui correspond à 8 tonnes de crackers. A l'époque d'aujourd'hui, il faut être ingénieux. C'est magique, pour nous, d'avoir réussi à créer de la valeur et à créer des emplois, aussi ! Créer toute une activité à partir de quelque chose qui étaitjeté. Pour nous, ça a été une révélation. Stéphane, quel est le projet?
– C'est de faire une clôture qui soit champêtre, comme celle-ci. D'ailleurs, elles sont faites pour aller ensemble. Pas une clôture pour empêcher les biches de passer.
– Quelque chose de symbolique qui va délimiter 2 espaces. C'est une manière de fragmenter le jardin et de l'agrandir.
– C'est vraiment ton style. C'est la barrière signature !
– Les lichens se mettent dessus, c'est ravissant. J'ai un poteau. Un piquet ici et un autre ici, que j'ai enterrés d'un tiers de la hauteur. Je les ai ensablés etj'ai tassé de façon à ce que ça tienne. On va installer des traverses. J'ai fait des trous pour glisser les branches. Là, je vais faire d'autres trous qui ne sont percés que d'un tiers, de manière à caler la branche. Tu vas m'aider à tenir ça. On va percer ça de 2 cm. La difficulté, ça va être de fixer ces choses-là.
– Comment tu vas faire ?
– J'ai réfléchi toute la nuit ! A priori, je devrais y arriver. Là, j'ai un gabarit qui fait 6 par 6.