logo Le moteur de recherche de la télé

Rencontre : Diane Scherer

Silence, ça pousse !


diffusion le dimanche 17 mars 2019 à 8h00 sur France 5

– La plante ne se fertilise pas. Ça enrichit la diversité génétique.
– L'homme et la femme se croisent.
– "Bonjour !" J'adore le noisetier.
– Merci pour ce cours d'éducation sexuelle. C'est l'heure de: "Ding dong ! Il est où, le jardin ?" Stéphane réaménage votre jardin. Les chanceux s'appellent Eric et Frédérique. Ils ont un jardin trop sombre. Ils veulent des couleurs.
– Stéphane est à Cholet. Il a retrouvé Frédérique et Eric. Leur maison est ouverte sur un jardin qu'ils trouvent trop sombre et sans esprit. Le dessin redéfinit l'espace, apporte des couleurs chaudes et de la fantaisie.
– Ça vous va ? On va commencer par 2 choses. Je vais tailler le camélia pour dégager un peu de place, scier les branches mortes dans l'althéa, reprendre le lierre sur le mur et descendre la hauteur du laurier qui estjuste derrière et qui donne encore plus d'ombre. Vous, vous allez travailler le sol, faire sauter cette bordure et redessiner une nouvelle bordure qui passera devant l'althéa pour aller vers cette construction, mais au milieu seulement.
– Stéphane taille le lierre à la cisaille. Il grimpe sur le mur pour rabattre le laurier-palme qui projette une ombre épaisse. Eric s'est saisi d'une masse pour déstabiliser les bordures avant de les faire disparaître. Il commence à ameublir le sol. C'est quasiment de la terre battue. Stéphane coupe les basses branches du camélia pour dégager son tronc, puis il scie les bois morts de l'althéa. A l'eau pure, Frédérique lave l'écorce du camélia. Il sera plus élégant et plus clair. La terre est si dure qu'il faut une pioche. Elle est enrichie avec du fertilisant, aussitôt incorporé à l'aide d'un croc. Des premières fosses sont creusées. Le grand nandina domestica peut prendre place. Il saura habiller l'ombre. Il est suivi d'une série de plantes, tout aussi adaptées à cette situation.
– Hop là !Voilà ! Ce n'est pas facile de planter Dans ces endroits-là, on a envie d'avoir des plantes lumineuses. Ce qui est intéressant, c'est que le nandina domestica, avec son feuillage jaune, et celui-là, qui est un arbre aux faisans, font peu de photosynthèse.