logo Le moteur de recherche de la télé

C dans l'air


diffusion le dimanche 17 mars 2019 à 5h25 sur France 5

– Le problème de ce dossier environnemental, c'est qu'il est très complexe pour la gestion d'un Etat car il a un impact mondial. Très vite, vous avez un interlocuteur concerné par la mesure, qui doit changer... Et en Chine et en Inde, on fait des centrales à charbon tous les jours, pourquoi les centrales françaises devraient fermer?
– A. de Tarlé : La militante de 16 ans Greta Thunberg est devenue une icône mondiale. La jeunesse se mobilise et cela préoccupe visiblement le gouvernement français, alors que des débats sur l'écologie étaient organisés dans les lycées...
– Un lycée au chevet de la planète. Et un tapis de déchets pour accueillir les élèves... Invités hier par l'éducation nationale à débattre sur le climat et sur l'écologie.
– Chaque aller-retour Londres-New York coûte 3 mètres carrés de banquise...
– Les multinationales sont responsables de 70% des émissions de gaz à effet de serre...
– Du temps scolaire pour informer mais aussi pour échanger au sein de divers ateliers. C'est un peu le grand débat national version ados...
– On va tous mourir, c'est la fin du monde! Ici, ce sont les gens qui ceux qui sont d'accord... On va demander des explications.
– Un débat sous l'oeil de l'équipe pédagogique qui encadre les prises de parole.
– On voit que la jeunesse a un besoin très fort de s'engager sur la question. Notre ministère nous a donné la possibilité d'organiser des débats dans les établissements, en cohérence avec cette aspiration de la jeunesse.
– Une jeunesse qui, au même moment, s'exprime en masse et très largement en dehors des murs de leurs classes. C'est une déferlante mondiale. A New York, à Nairobi, au Kenya, à Santiago du Chili ou New Delhi, en Inde... Selon les organisateurs, en tout, plus d'1 million de jeunes manifestants ont séché les cours pour marcher dans la rue. Ils sont entraînés par une ado suédoise, Greta Thunberg, devenue icône mondiale, nommée ily a quelques jours pour le prix Nobel de la paix...
– Nous, les plus jeunes, n'avons pas contribué à cette crise. Mais nous devons vivre avec comme nos enfants, nos petits-enfants et toutes les générations futures.