logo Le moteur de recherche de la télé

Nice, l'art de la fête

Echappées belles


diffusion le dimanche 17 mars 2019 à 13h35 sur France 3

capture
– Comment s'est fait le choix ?
– Dans un questionnaire, on a demandé si une épicerie ambulante avec des produits locaux les intéressait ?
– T'as mis combien de temps à monter ce projet?
– On a mis une bonne année. Le problème, c'est les banques.
– Ils ne vous suivaient pas.
– Ils n'y croyaient pas du tout. Ce sont des villages où il n'y avait plus de commerces et la demande était assez importante. Ça a porté ses fruits.
– J'en profite pour admirer ces magnifiques paysages. T'as de la chance d'être ici. C'est superbe.
– Oui, c'est royal. Dis donc, le ch'ti pépère ! Il prend son temps.
– Il est vieux. Faut pas le brusquer. Ca, c'est Toudon.
– Toudon, le petit village. Accroché sur la colline.
– Sur le flanc de la montagne.
– Et voilà. "Toudon, Toudon, terminus du camion."
– Bonjour.
– Il a laissé les cheveux sur l'oreiller. La dernière fois, il avait de belles boucles. c'est terminé.
capture
– Là, j'ai tout rasé.
– Oh, les fleurs !
– Elles sont belles. 'Magnifiques !
– Vous avez 2 côtelettes de porc ?
– Oui, c'est ça. Inaudible.
– Regarde. Les 4 oeillets d'Inde, les 4 betteraves...
– Les Dragibus, les crocodiles ou les boules magiques ?
– Les boules magiques. une sucette.
– On vend aussi des bonbecs ?
– Oui. Pour les enfants.
– C'est très important. Ça fait vivre un village. Il y a l'ambiance. Ça m'évite d'aller en ville.
– Vous venez parce qu'ils sont sympas ou parce qu'il y a
– Il y a de bons produits, ils sont sympas, beaux, jeunes. Ils font de l'animation.
– Elle est amoureuse.
– Aussi !
– Merci, madame.
– Des farcis ? Combien ?
– Ils étaient excellents.
– Je les ai faits.
– Y a combien d'habitants ici?
– Il doit y avoir 500 habitants.
– Mais il n'y a plus de commerçants.
– Parce qu'ils ne tiennent pas. Je dis aux gens qu'il faut les faire travailler. Sinon, ils ne viennent plus. Vous êtes les seuls. Tu me les portes ?
– Que faisiez-vous avant?
– Moi, j'étais cuisinier et Alexia, décoratrice d'intérieur.
– Rien à voir.
– Qu'est-ce que tu retiens de positif dans cette aventure ?
– De n'avoir aucun patron et le bonheur des clients. Ca, c'est pas mal.
capture