logo Le moteur de recherche de la télé

Dimanche en politique


diffusion le dimanche 17 mars 2019 à 12h10 sur France 3

capture
– Est-ce que vous avez été surprise par cette candidature?
– M. Le Pen : Elle est un symbole du macronisme, en réalité, Madame Loiseau. Je pense que de toute sa vie, elle n'a pas croisé un électeur, objectivement... Elle fait partie de ces élites qui sont totalement déconnectées du peuple, elle a une vision de l'Union européenne qui consiste à la renforcer, c'est-à-dire qu'elle ne veut pas tenir compte de ce que disent les Français, et de ce qu'ils ont dit d'ailleurs lors du référendum en 2005... Ils ont dit "on ne veut pas d'une Europe fédérale" et elle, elle ne cesse de proposer une Europe fédérale... Elle fait comme si le peuple n'existait pas.
– F. Letellier : Vous avez été surprise par sa déclaration de candidature malgré tout?
capture
– M. Le Pen : C'est vrai que c'était assez téléguidé, assez mauvais comme entrée en matière. Maintenant, je savais très bien qu'elle souhaitait être candidate, je le lui avais dit sur Twitter d'ailleurs... C'est une assez mauvaise entrée en campagne. Et moi je m'attendais à ce qu'elle me parle de l'Europe, en réalité elle m'a ressorti des arguments contre moi que j'ai entendus 2 millions de fois. J'ai eu droit à "l'héritière"...
– F. Says : Il y a eu au cours de cette émission un chiffre qui a interpellé, vous avez parlé d'un Smic horaire de 36 euros en France, euros brut par mois... A ce prix-là, il y en a beaucoup qui souhaiteraient l'avoir. Vous ne connaissez pas le montant du Smic en France?
– M. Le Pen : Soyez gentil de m'accorder que je connais le Il s'agissait du salaire moyen horaire en France.
– F. Says : Il n'est pas de 36 euros...
– M. Le Pen :J'ai publié sur Twitter le tableau de tous les
– F. Says : Ce n'est pas le salaire moyen du tout, c'est le coût du travail, ce qui est très différent parce que ça inclut en plus les cotisations patronales...
capture