logo Le moteur de recherche de la télé

Dimanche en politique


diffusion le dimanche 17 mars 2019 à 12h10 sur France 3

capture
– Ces groupuscules sont connus, y compris quand ils viennent de l'étranger. Comme à chaque fois, ils viennent d'Allemagne, de Belgique, des Pays-Bas, ce sont des organisations anarchistes connues.
– F. Letellier: Eric Ciotti a dit que cela peut arranger le gouvernement, vous iriezjusque-là? sentiment qu'il avait remonté dans les sondages lorsqu'il y avait eu toutes ces exactions parce qu'il souhaite incarner l'ordre.
Mais à force de vouloir incarner l'ordre, il laisse en réalité le désordre se disséminer semaine après semaine, avec des conséquences qui peuvent être gravissimes. passible de la cour d'assises. Donc ce ne sont pas seulement des échauffourées, ce sont des méthodes connues.
capture
– F. Letellier : Ce sont des manifestations non déclarées, non autorisées, ce qui veut dire que tous les débordements sont possibles... Faut-il les interdire en amont?
– M. Le Pen zje suis contre l'interdiction en amont... Je suis désolée mais nous avons une Constitution, avec des droits.
Et notre droit, c'est le droit de manifester, entre autres. En revanche, ne me dites pas que l'on ne peut pas cibler ces casseurs que l'on connaît, qui ont des fiches de police, dont on connaît les noms, les prénoms, où ils habitent, qui est leur cercle... On peut évidemment les détecter et engager des procédures contre eux.
– F. Letellier: Hier, pour condamner ces violences, vous avez publié sur Twitter des photos de cagoules noires qui datent du 1er mai, c'est une erreur?
– M. Le Pen : "Les Black Blocs détruisent, brûlent et violentent en toute impunité"...
Ce que je veux dire, c'est qu'à chaque fois, à chaque manifestation, on les voit arriver. On les a vus aussi dans les universités tout casser sur leur Passage Est-ce que le président de la République va s'engager enfin à mettre fin à tout ça?
capture