logo Le moteur de recherche de la télé

Dimanche en politique


diffusion le dimanche 17 mars 2019 à 12h10 sur France 3

capture
capture
– F. Letellier: Bonjour, bienvenue dans "Dimanche en politique". Notre invitée aujourd'hui est Marine Le Pen, présidente du Rassemblement national, députée du Pas-de-Calais. Le RN mise beaucoup sur les élections européennes du mois de mai pour s'imposer comme adversaire principal d'Emmanuel Macron, mais la campagne est en partie recouverte par le grand débat. Beaucoup de sujets sont sur la table, des impôts à l'environnement. Au milieu, les Britanniques qui n'arrivent pas à se sortir du Victor Hugo mettait en garde: "Une guerre entre Européens est une guerre civile".
Et ce sont parfois des scènes de guerre civile qu'a vécu Paris Bonjour Marine Le Pen... La manifestation des "gilets jaunes": 32.300 manifestants en France pour le 18e samedi de suite, plus que la semaine dernière, mais aussi des violences à Paris, beaucoup de dégâts sur les Champs-Elysées. La maire de Paris demande des explications au gouvernement. Une cellule de crise s'est réunie hier soir au ministère de l'Intérieur. Emmanuel Macron a écourté le week-end qu'il avait prévu à la montagne. 200 personnes ont été placées en garde à vue. Aujourd'hui, qu'est-ce que vous réclamez à Emmanuel Macron, des explications, des éclaircissements?
– M. Le Pen :Je réclame toujours la même chose depuis 18 semaines... Je réclame qu'il opère la dissolution de ces groupuscules d'extrême gauche, qui sont connus, qui oeuvrent hélas en cassant tout, en brûlant tout, en s'attaquant à des cibles extrêmement précises... Ils avaient déjà tout cassé à Paris le 1er mai 2018, mais ils ont aussi tout cassé à Nantes, à Rennes, à de multiples reprises. On a le sentiment qu'ils agissent en toute impunité.
capture