logo Le moteur de recherche de la télé

Parlement hebdo


diffusion le dimanche 17 mars 2019 à 10h50 sur France 3

capture
– Si comme moi vous aviez participé aux dernières manifestations sous le précédent mandat contre un gouvernement que vous défendiez, vous auriez su que pour parvenir aux manifestations, nous avons été systématiquement fouillés.
– L'article 2 sur la possibilité donnée d'interdire une personne de manifester a cristallisé les tensions.
– Vous créez un nouveau pouvoir administratif, extensif dont nous ne pouvons redouter l'arbitraire puisqu'il vise à interdire à certaines personnes de manifester et donc de s'exprimer.
capture
– La gauche, qui juge la loi liberticide, a même présenté 2 motions de rejet du texte en début de séance, en vain. Face aux critiques, le ministre de l'Intérieur a tenu à rassurer sur les objectifs de la loi.
– C'est une loi de protections, protections au pluriel, pour les manifestants qui sont pris en otage par les casseurs, par ceux qui cherchent le chaos.
– Certaines mesures controversées risquent toutefois d'être annulées. Avant même cet ultime vote du Sénat, E.Macron avait décidé, dès lundi, de saisir le Conseil constitutionnel comme le fera la gauche.
– L.Hervé, vous avez voté contre ce texte, contrairement à la position de votre groupe. Pourquoi?
– J'ai voté pour en 1re lecture au Sénat. Etj'ai voté contre en 2e lecture car les modifications apportées par l'Assemblée nationale et le vote conforme proposé, ne correspondaient pas aux valeurs que je défends et à la question de la proportionnalité des mesures prises à l'encontre des manifestations. Dans l'article 2 qui a été rédigé à nouveau à l'Assemblée nationale, on trouve des prérogatives données aux préfets qui peuvent allerjusqu'à l'interdiction de manifester pendant un mois sur l'ensemble du territoire national, c'est complètement disproportionné. A aucun moment, on ne voit intervenir un juge. Comme certains des membres de groupe, nous avons voté contre et nous avons ferraillé au Sénat pour défendre les libertés publiques qui sont quelque chose de très important dans notre pays.
– Pourquoi le Sénat ne s'en est pas tenu à sa version initiale? Est-ce que ce n'est pas un coup tactique car on se rappelle que 50 députés de la majorité s'étaient abstenus sur le texte en 1re lecture à l'Assemblée et finalement le Sénat vote le texte conforme et il va rester en l'état.
capture