logo Le moteur de recherche de la télé

Scooby-Doo : la malédiction du pilote fantôme


diffusion le dimanche 17 mars 2019 à 8h25 sur France 3

capture
– On arrête la cérémonie et on remplace Satanas par le prince.
– Où est passé le prince ?
– Il a disparu.
– Donc il est magique.
– Il a dû s'égarer en chemin.
– Gentils coureurs automobiles, j'aurais dû tourner là et pas là.
– On doit empêcher Satanas de devenir roi. Qui prend sa place ?
– Comment fait-on ?
– On doit réussir. Si on bloque le roi avec une tour et qu'il ne peut plus bouger...
– Venez-en directement au passage où vous me couronnez.
– Bien entendu. Il nous faut 3 choses : un royal prétendant, la royale couronne et la royale mascotte.
– HOURRA!
– Vous plaisantez ?
– Je vous couronne roi de Vulga...
– Qu'attendez-vous ?
– On a besoin de la mascotte pour finir le sacre. 'J'Y vais.
– Allons-y l
– Votre altesse, vous semblez avoir changé.
– J'ai fait de l'exercice.
– Je déclare le prince comme étant le...
– Allez, l'évêque. Couronne-moi.
capture
– Prince, vous avez fort grandi.
– Prince manger chatons.
– Des crudités.
– Prince manger crudités et chatons.
– Couronnez-moi.
– Bien sûr, mon prince.
– Stop ! Cette otarie n'a pas été vaccinée. Gare à l'épidémie !
– Ça devient ridicule.
– Certes.
– Couronnez-moi vite. J'ai un règne de terreur à mettre en place.
– Tout de suite, votre altesse.
– Pressez-vous donc. J'ai à régler des affaires importantes.
– D'accord. Si votre altesse se sent prête.
– Vous avez un miroir ?
– Oui, je crois que... Oui, j'avais bien un miroir.
– Je m'en fiche. évasif évêque vasouillard.
– Enfin ! La couronne est à moi ! A présent, votre altesse...
– Je suis le prince.
– Non, c'est moi !
– Collégramme, roi !
– Je veux devenir roi.
– Quel beau roi !
– Cette couronne est à moi !
– Non, à moi !
– Je suis déjà le roi.
– Vous êtes tous des paysans !
– Non ! Couronnez-moi ! J'exige d'être couronné maintenant !
– Epatant, ce divertissement pour mon couronnement.
– On devrait faire ça plus souvent.
– Salut, fans de nos givrés du volant ! Bienvenue à l'inauguration du parc Fouduvoland, la plus grande machine à faire du fric... La machine à distraire la famille. Fouduvoland réalise tous vos rêves. D'ébouriffants manèges, de passionnants divertissements.
– A l'e ! Arrêtez ! Je ne suis qu'un étudiant en art sans le sou.
– Et de délicieux rafraîchissements. *-Tristesse détectée. Devoir détruire tristesse.
– Sans oublier notre attraction majeure, les Fous de violence. Vivez cette course en famille. Sensations fortes garanties. Chutes et violence gratuite en font une attraction moyennement culte auprès de plusieurs internautes. Et, pour ce départ, les Fous du volant !
– On était là en vacances.
– Je ne voulais pas venir ici. Un robot m'a jeté un sac sur la tête et m'a traîné jusqu'ici.
– C'est pas juste !
– Ils ont hâte d'y aller. Attention !
– Oh !Ah !Oh non!
– Il y a des choses à revoir.
– Moi d'abord !
– Prenez mon argent !
– Non, prenez le mien.
capture