logo Le moteur de recherche de la télé

Bill ou double ?

Boule et Bill


diffusion le dimanche 17 mars 2019 à 7h40 sur France 3

– 2 os à moelle perdus pour rien !
– Allez, mon grand, ouste !
– On fera du skate plus tard, promis.
– Mon Vengeurmator se serait vendu plus cher dans quelques années.
– Si tante Agathe nous rend visite, tu lui expliqueras ce qu'est devenu son joli vase.
– Youpi, ouais !
– Oh, il est adorable. J'en ai un, moi aussi, mais noir. Je cherche une niche d'occasion, vous ne savez pas où je peux en trouver une ?
– Si ! BiIl ne dort jamais dans la sienne et elle encombre le jardin. Qu'en penses-tu ?
– Oui, autant qu'elle serve à quelqu'un.
– Ma niche ?
– Supen
– Reste là, j'ai besoin d'aide.
– Mais Maman, c'est sa niche ! T'aimerais qu'on vende ta maison ?
– Tu as raison, mais BiIl dort dans ta chambre, jamais dans sa niche. Elle ne sert à rien. Il grogne.
– Il y tient, à sa niche.
– Voyons, Bill, pousse-toi. Noisette, viens m'aider à raisonner Bill.
– Vous n'avez pas vu 2 chiots cockers ? Ils ont dû s'échapper.
– Ils étaient sous le stand, là-bas, et quand il y a eu tout ce tintouin avec les balles, ils ont disparu.
– Leur cage était ouverte.
– J'ai peut-être une idée. Suivez-moi. Tu viens, Boule ?
– Bouge pas, Bill, je t'aide : grr !
– T'inquiète, ils passeront pas.
– C'est quoi, ces manières ? Cesse de grogner, tu ne m'intimides pas.
– On est mal.
– Je m'en occupe personnellement. Allez, mon loulou, n'aie pas peur. Avance et va rejoindre tes copains. Voyons d'abord la niche. Ensuite, on va parler de ces chiots égarés. Mon petit doigt me dit que vous avez plein de choses à nous raconter. Mais... c'est les petits chaussons de Boule, quand il était bébé ! Et ça?
– Le panier dans lequel on a ramené Bill, avec le noeud rouge !
– Et ce ballon, le 1er avec lequel ils jouaient ! Ils étaient si maladroits, et si mignons !
– Hum hum. Je vais vous laisser, je crois...
– Oui, désolée, au revoir.
– Oui, au revoir, désolé.
– Si on parlait de ces chiots ? J'ai l'impression que ces 2 garnements, et peut-être même celle-ci, ne sont pas étrangers à leur disparition.
– Nous avions enfin trouvé une famille prête à les adopter.
– Ils quittaient enfin la fourrière pour rejoindre leur nouveau foyer.