logo Le moteur de recherche de la télé

13h15, le dimanche...


diffusion le dimanche 17 mars 2019 à 13h25 sur France 2

capture
– Il est protégé par le compteur de la caisse centrale, avec l'otage Il la maintient devant lui en pointant son arme sur sa tête.
– Il est autour de 11h15, cela fait 35 minutes que le terroriste est entré dans le supermarché. A l'extérieur, le colonel Sébastien Gay arrive sur place et prend le Il installe son PC de crise dans la cabine de la station-service du magasin.
– Quand on me dit que le colonel Beltrame est à l'intérieur, qu'il a commencé la reconnaissance du supermarché avec l'équipe de Carcassonne, pour moi il fait ce qu'il a à faire, il a eu raison de prendre cette initiative. Potentiellement, on avait encore une tuerie en cours.
capture
– On progresse au fur et à mesure le long des caisses de façon à évacuer les gens qui étaient cachés sous les caisses. gens sont passés derrière nous, avec mes gars, qu'ils puissent sortir rapidement.
– J'ai des comptes-rendus, on me dit qu'ils sont entrés, qu'ils ont identifié un terroriste et qu'il est fixé avec un otage. Sous réserve de découverte d'un complice, ça reste une situation dangereuse. Mais on l'a stabilisé, donc la situation est remplie.
– En moins de 40 minutes, le périmètre a été bouclé, les salariés et clients du magasin évacués et l'assaillant est cerné.
– Je prends une position d'appui pour avoir éventuellement un tir de neutralisation. Et mon équipier à gauche commence à avoir un début de négociation avec le terroriste. Et il n'a pas le temps de continuer parce que le colonel Beltrame prend de suite la main et dit "c'est moi qui négocie". Il s'avance, les bras en l'air, et propose au preneur d'otage de s'échanger avec l'employée qu'il détient.
– Il va jusqu'au terroriste et procède à l'échange, libère la femme. L'échange se fait rapidement et l'individu et le colonel s'enferment dans le bureau.
– La pièce est un local fermé, sans fenêtre et sans vidéosurveillance. Avant de s'enfermer, l'assaillant a demandé au colonel Beltrame de lui remettre son arme de service. Il n'aura fallu que quelques secondes pour que l'opération, pour
capture