logo Le moteur de recherche de la télé

13h15, le dimanche...


diffusion le dimanche 17 mars 2019 à 13h25 sur France 2

capture
– Un policier est grièvement touché. Le troisième acte de son parcours meurtrier peut alors commencer. Le supermarché n'est qu'à quelques kilomètres de là, il lui faut moins de 10 minutes pour le rejoindre. A 10h39, il sort de son véhicule et rentre dans le magasin, arme à la Dans les secondes qui suivent, il abat deux hommes à bout portant, Christian Medvès, le chef boucher, et Hervé Sosna, un client. Puis il prend en otage un employé. D'autres clients et salariés parviennent à s'enfermer et à donner l'alerte. A cet instant, Arnaud Beltrame est dans son bureau, au groupement de gendarmerie de l'Aude. Il a pris ce poste huit mois auparavant pour se rapprocher de sa future épouse, qui travaille dans la région. Depuis son arrivée, il était en charge de préparer les gendarmes du département à faire face à une attaque terroriste, une mission que lui avait confiée son supérieur, commandant des gendarmes de l'Aude.
– C'est quelqu'un qui avait une formation militaire très élevée, qui avait servi dans les forces spéciales de gendarmerie, dans les commandos de l'Armée de terre avant... En tant que chef, c'était quelqu'un qu'il était précieux d'avoir dans son équipe.
capture
– Trois mois avant l'attentat, Arnaud Beltrame avait organisé un exercice dans une usine désaffectée. Le scénario: une tuerie et une prise d'otages dans un grand magasin. Le voici sur ces images, tournées par une télévision locale.
– Vous lui dites "tu bouges plus"... C'est vous qui dites ça! Là, ils sont en train de se préparer... Le jour], on aurait 2 motards ou 2 gendarmes... On est sur les premiers éléments d'intervention, les gens les plus proches, qui arrivent dans les 10 minutes.
– Ce n'était pas un exercice de pure forme, il ne l'a pas fait pour me faire plaisir, il était vraiment persuadé que cela pouvait arriver et si ça arrivait, il fallait qu'on soit prêts. Il avait parfaitement intégré la menace qui pèse sur le territoire national depuis quelques années.
– Le scénario du 23 mars est tel qu'Arnaud Beltrame l'avait imaginé. Les premiers gendarmes arrivés au supermarché sont la brigade locale de Trèbes et une brigade autoroutière.
capture