logo Le moteur de recherche de la télé

Tout le monde veut prendre sa place


diffusion le dimanche 17 mars 2019 à 12h00 sur France 2

capture
– On consomme beaucoup trop. Et on arrive, je crois, au mois de mai à avoir consommé ce que la planète avait comme capacité à fournir. Et encore, il y a des personnes qui ne peuvent pas boire à leur soif, manger à leur faim. Toujours envie d'être là-dedans ?
– Oui, plus que jamais, j'essaie.
– Vous êtes avec Ante, en couple depuis combien de temps ?
– Ça va faire bientôt un an.
– Vous étiez avec lui au Congo ?
– Non, je l'ai rencontré après.
– Au Congo, vous avez rencontré qui ?
– Les bonobos.
capture
– Oui, vaut mieux être célibataire.
– C'est mieux !
– Et c'est vraiment comme on dit, ils règlent tout par le sexe ?
– Oui. Et c'est frustrant quand on passe la journée à les observer !
– On entend tout ce que vous pensez. C'est vraiment ça ? Querelles de voisinage...
– Oui, et les mâles entre mâles, les femelles entre femelles, les jeunes avec les adultes...
– Vous imaginez ? Le même jeu comme ça ? Je serais épuisé ! Mais... ils ont d'autres "qualités", j'ai envie de dire ? On dit "ils font l'amour toute la journée, ils règlent les problèmes, "il y a pas de combats", ou plutôt le gagnant attrape l'autre.
– Oui, ça marche aussi comme ça.
– C'est un peu ça. Mais, au-delà du fait que ça nous fasse sourire, c'est un exemple d'équilibre dans une société ?
– Oui, je trouve, et c'est assez fascinant, la ressemblance avec nous. Leur regard, on a l'impression...
– De croiser les yeux d'un humain.
– Oui, j'ai été impressionnée par ce regard des vieux mâles, toute cette sagesse dans le regard. J'ai été conquise par ces animaux.
– J'ai compris... Il faut non seulement protéger l'environnement mais l'aimer. Au sein de quel groupe Jimmy Somerville... teIl me why, teIl me why.
– Je vais prendre un carré.
– Duran Duran. Il s'appelait Simon Le Bon dans Duran Duran, le chanteur. Il était dans Bronski Beat. "TeIl me why". "Why", au tout début du morceau, ça faisait ça.
– Non, je voulais le cri. Pas la fin du cri, le tout début du cri. Il me semble que ça commençait par "teIl me why !"
capture