logo Le moteur de recherche de la télé

Tout le monde veut prendre sa place


diffusion le dimanche 17 mars 2019 à 12h00 sur France 2

capture
– Bonjour, bonjour, bonjour ! "Tout le monde veut prendre"...
– La place de Jean-Michel, le champion. Bonjour.
– Bonjour, Nagui, bonjour à tous.
– 40 victoires,
– Oui. Magnifique.
– Si on s'amuse au compte à rebours des voyages, vous avez gagné un voyage au Maroc, un autre en Guadeloupe, et il y a, dans 10 victoires, un autre voyage.
– Ça serait trop beau.
– Vous qui aimez les voyages.
– Ce serait fantastique. Vous aimez le Monténégro.
capture
– Oui, je pense que c'est sublime comme voyage.
– C'est dommage, on avait Tahiti, on avait...
– Ca, c'est pas sympa. Je crache pas dessus non plus !
– Ne crachez sur rien !
– Non, sur rien.
– Vous êtes un garçon bien élevé. Jean-Michel, 42 900E, vous êtes guide à Paris, gérant d'un marché producteurs locaux. Il y en a combien dans votre distribution ?
– On tourne chaque semaine. Ils viennent souvent une semaine sur 2, doncj'en ai environ 20.
– Quel genre de produits ?
– Il y a de tout : fruits, légumes, poisson, viande...
– C'est quoi un poisson local à Paris ?
– Selon les définitions, on peut allerjusqu'à 250km pour les produits qu'on ne peut avoir en local. Le poisson de la Seine... bof. Du coup, il vient du Tréport.
– Ou alors il faut bien le cuire.
– On n'y est pas encore sur les poissons de la Seine. Hormis ça, tout le reste vient de Picardie, de Normandie, d'Ile-de-France, et même de Paris sur certains producteurs.
– Avec une empreinte carbone 0, puisque pas d'avion.
– Certains livrent même à vélo leurs produits.
– Qui joue aujourd'hui, Greg ?
– Bienvenue à Marie-Claire de Valenciennes, retraitée du BTP, Serge de Louans, livreur de journaux, férue de nature, de Cavaillon nous vient Maëlle, Clément, Le Creusot, responsable d'une boutique, Maryline, d'Autechaux, maman dévouée, et Jean-Baptiste de la Louptière-Thénard, paysagiste.
– Bonjour, Marie-Claire, bienvenue. Vous êtes déjà venue, que s'est-il passé dans votre vie depuis ?
– Rien de nouveau. A part notre rencontre.
– Ah, chérie ! Tu me cherches, chérie. Il fut un temps où vous fûtes mariée. Vous étiez en vacances où avec lui quand il y a eu un problème ?
capture