logo Le moteur de recherche de la télé

Donne-moi des raisons d'espérer !

Le jour du Seigneur


diffusion le dimanche 17 mars 2019 à 10h35 sur France 2

capture
– Il y a beaucoup de peinture. L'invité d'honneur est un peintre, Malet, peintre de la joie et de la lumière. J'ai eu un coup de coeur pour l'artiste Virginie Darthoux. Et pour son oeuvre "Allegria". C'est très poétique, très épuré. L'objectif du festival est de remettre la joie et le beau au centre du débat. Et c'est plutôt réussi. C'est assez rare aujourd'hui. C'est à Chartres jusqu'au 31 mars.
– Voilà une idée de sortie pour les Petits Frères des Pauvres.
– Nous avons une équipe à Chartres.
– Constance, chaque dimanche, vous nous emmenez découvrir un joyau du patrimoine religieux. Aujourd'hui, direction le Var, dans l'église où nous allons célébrer la messe tout à l'heure.
capture
– C'est l'Eglise Saint Jean-Baptiste à Solliès-Pont. Cette bâtisse est plutôt classique, du 18e siècle. A l'intérieur, le choeur de l'église est assez original. L'imposant maître-autel réalisé en 1818 est en marbre polychrome. En levant les yeux on est frappés par ces fresques contemporaines. Réalisées par Fernand Belmonte, elle représentent le Christ revenant à la fin des temps. Il y a aussi ces cinq toiles qui ornent le choeur. Tout à gauche, le martyre de Sainte Christine. A l'extrême-droite, Saint Roch qui guérit les malades. On voit la statue de Saint Jean-Baptiste, saint patron de l'église.
– Merci pour cette visite, Constance. A dimanche prochain. Merci d'être venu sur ce plateau.
– Merci à vous.
– Il est temps de retrouver les paroissiens dans cette très belle église de Solliès-Pont. Mais d'abord, ils souhaitent se présenter. L'équipe paroissienne a quelque chose à vous dire. Très belle célébration. france.tv access
– Bonjour.
– Je suis soeur Maëlys, consacrée de la Fraternité des apôtres. C'est une paroisse joyeuse. On a beaucoup de chance. Il y a une joie contagieuse, un dynamisme. Ça me plaît. C'est trop de la balle. Le mercredi matin, on se balade dans le marché et on rencontre les gens pour leur donner une image de Jésus et leur dire que Dieu les aime infiniment. C'est cool, non?
– Oui.
– Quand j'avais 21 ans, j'ai reçu cette parole très claire de Dieu qui m'a dit: "Tu sera très heureux si tu travailles pour moi H24.
capture