logo Le moteur de recherche de la télé

Donne-moi des raisons d'espérer !

Le jour du Seigneur


diffusion le dimanche 17 mars 2019 à 10h35 sur France 2

capture
– Et remercier grandement tous ceux qui dans énormément d'associations, importantes ou petites, se mettent à réunir des gens. C'est très important. On peut tous s'y mettre. Beaucoup de vos téléspectateurs ne peuvent plus agir directement, mais ils le font financièrement. On peut dire un grand merci pour la confiance qui nous est faite, avec les dons qui sont faits à notre association et à d'autres. Cela nous aide à porter cet appel à la relation.
– Il y a 10 ans, la solitude a été grande cause nationale. C'est encore un combat, aujourd'hui? Ça vous anime, vous menez ce combat avec d'autres. Qu'est-ce qui reste à faire pour gagner ce combat?
– Il y a un travail profond à faire pour retrouver des lieux d'échange et de partage. Il faut que nous puissions tous, y compris nos politiques, faire confiance à la société civile. Aux capacités des individus à se regrouper et à s'engager.
capture
– Les gens en ont envie.
– On en a la preuve aujourd'hui dans les moments difficiles que la société vit actuellement. Il faut pouvoir le permettre. Ce grand débat, il faudrait qu'il puisse revenir. Sous de multiples formes. C'est cela dont nous avons besoin. La question de la solitude et des personnes âgées, on voit qu'à travers le numérique, la société permet aussi d'avoir des contacts.
– Ça peut être un outil pour sortir de la solitude. Pour les personnes qui nous regardent, qui sont seules.
– Aujourd'hui, il y a une exclusion numérique sur les personnes âgées. 88% de la société utilise Internet régulièrement. Sur les plus de 70 ans, c'est 50%. Des personnes âgées peuvent utiliser ces outils. A partir du moment où il y a une utilisation et une relation qui se crée. Seul le lien peut faire ça.
– Jeanine pourrait, par des applications...
– Parler à son petit-fils. C'est ce qu'on voudrait que nos équipes arrivent à faire, accompagner ces personnes pour entrer en relation avec le monde d'aujourd'hui. Avoir accès à ces outils, c'est très important. Personne ne doit être exclu.
capture